Magazine Football

Paul Scholes : Une carrière exemplaire

Publié le 31 mai 2011 par Yannc83

paul+scholes

Paul Scholes : Une carrière exemplaireUne légende du football anglais et de Manchester United vient d’annoncer sa retraite. A 36ans Paul Scholes a fait savoir ce mardi qu’il raccrochait les crampons. Il boucle une formidable carrière pendant laquelle il remporté de nombreux titres et fait l'admiration de tout le monde du football. Les débuts Le jeune Paul Scholes a fait ses débuts en Premier League par un coup d’éclat en inscrivant 1 buts lors de la défaite contre Ispwich en 1994. Mais trois jours auparavant, il avait déjà inscrit deux buts lors d'un match de FA Cup face à Port Vale. Généralement remplaçant avant que le coup de sang d’Eric Cantona contre Crystal Palace, la suspension du joueur français lui permet de percer au sein de l'équipe d'Alex Ferguson. Il devient une pièce essentielle du dispositif mis en place par Sir Alex, pendant l’absence de « King Eric ». La saison 1996 est la saison de la consécration pour Scholes et Manchester United car les Red Devils empochent le titre de champion d’Angleterre, le troisième des Red Devils sous l'ère Ferguson, et la FA Cup face à Liverpool grâce à un but de Cantona. Certes ce n’est pas le joueur le plus élégant sur un terrain avec son look typiquement « british » mais force est de constater que Scholes a une intelligence de jeu et il devient le maitre à jouer de Manchester au point d’être comparé aux légendes du club comme Bryan Robson et Bobby Charlton. On le surnomme même le « Platini anglais » à une époque. Sa frappe de balle et sa percussion font des dégâts dans la Premier League. Et logiquement ses belles performances avec les Red Devils sont récompensées par les premières sélections en équipe d’Angleterre et il dispute la Coupe du Monde 98 en France ou il est un titulaire indiscutable. La consécration La saison 1998/99 va consacrer une génération exceptionnelle de Manchester United. Celle de la victoire de jeunes Mancuniens en FA Youth Cup en 1992. Une victoire à laquelle n'a pas participé Paul Scholes à l'époque au milieu des Beckham, Butt, Giggs ou Neville. Ironie du sort, il ne participera pas non plus à la finale de la Ligue des Champions 1999, pour cause de suspension. Cette finale qui va consacrer la génération des Ferguson Babes. Mais il aura été l'un des grands artisans du parcours européen des Red Devils, cette saison-là. Il se consolera avec un but en finale de la FA Cup face à Newcastle qui permet à Manchester United cette année-là, de remporter un triplé historique : Premier League-FA Cup-Ligue des Champions. Les années suivantes Manchester Utd règne sur l’Angleterre avec deux titres de champion en 2000 et 2001 et il rentre encore plus dans l’histoire de son club de toujours en étant le meilleur marqueur de l’histoire du club en Coupe d’Europe en une saison avec 15 buts. Il efface Denis Law autre légende du club, des tablettes. L'Euro 2004 pour fin de carrière internationale Mais ses saisons suivantes seront en deçà des précédentes ou son influence sera moindre sur le jeu de Manchester United. En équipe nationale il reste un titulaire pour la Coupe du Monde 2002 au Japon et en Corée du Sud. Les Three Lions se feront sortir en quart de finale face au futur vainqueur le Brésil. La saison suivante, sera sa dernière sur le plan international. Comme son club Paul Scholes revient pourtant en forme pour la saison 2003. Les hommes de Ferguson remportent un nouveau titre et le milieu de terrain inscrit 20 buts cette saison-là, toutes compétitions confondues. L'occasion aussi pour Alex Ferguson de lui confier un rôle plus offensif dans lequel il apporte toute sa percussion et son sens de la dernière passe derrière l'attaquant néerlandais Rudd Van Nisterlooy . Milieu polyvalent il maintient un niveau de jeu remarquable que se soit sur le coté gauche ou derrière l’attaquant. En 2004 il décide malgré tout de mettre un terme à sa carrière internationale après l’EURO 2004 au Portugal. Sven-Goran Eriksson tente de le persuader de continuer. En vain. Il a alors 30 ans et dit vouloir se consacrer exclusivement à son club et à sa famille. En 2010, Fabio Capello tente lui aussi de le faire revenir sur sa décision pour qu'il participe à la Coupe du Monde en Afrique du Sud. En vain.   Une fin de carrière en dent de scie Manchester United ne peut rien faire contre les Invincibles d'Arsenal, champion 2004 invaincus pendant toute la saison. En 2005, l'émergence de Chelsea ne permet pas à Manchester United de reprendre son titre. Pire, les Red Devils sont battus en finale par Arsenal (qui remporte là son dernier trophée à ce jour) et c'est Paul Scholes qui rate son tir au but lors de la séance des tirs au but, juste avant que Vieira n'offre la victoire aux Gunners. Le milieu de terrain anglais va connaitre une saison 2005/2006 des plus compliquée car après un coup de tête reçu contre Birmingham, il souffrira de problèmes de vision et la poursuite de sa carrière va se poser. Il revient finalement sur les terrains pour le dernier match de la saison contre Charlton. Mais c’est une saison blanche pour Manchester United qui ne remporte aucun titre. La saison 2006/07 va sonner le retour des Diables Rouges au premier plan. L'association Scholes-Carrick fait des merveille et Paul Scholes ouvre la marque face à Liverpool lors de son 500eme match sous les couleurs mancunienne. Il se classe 3e au titre de « Meilleur joueur » selon ses pairs et réalise là d'une des saisons les plus abouties en tant que trentenaire. Toujours aussi précieux dans la conservation du ballon, Paul Scholes apportera sa pierre à l'édifice lors des titres 2008 et 2009, malgré une blessure au genou qui l'a éloigné plusieurs semaines des terrains. A la fin de l'année 2009, il évoque déjà sa fin de carrière mais Alex Ferguson le convaincra de prolonger encore d'une saison jusqu'en 2011 alors que son contrait expirait en 2010. Une saison 2011 qui aurait pu voir Paul Scholes terminer en apothéose mais seul le titre de champion d'Angleterre est remporté par Manchester United. Les Red Devils s'inclinent en finale de la C1 face au FC Barcelone. Une rencontre où il ne jouera que quelques minutes en fin de match. Pour sa dernière année de contrat, il ne jouera que 23 matchs de championnat et 16 en tant que titulaires. Il n’inscrit qu’un but lors de la 2e journée contre Fulham. Paul Scholes en vidéo [youtube UKFuBWky3xU&feature]  

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Yannc83 110265 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines