Magazine Science

EADS Cassidian protégera la flotte de guerre canadienne contre les armes à technologie laser

Publié le 31 mai 2011 par Optro_et_def @Optro_Defense

L’agence de recherche et développement pour la défense canadienne (RDDC, à rapprocher de la MRIS au niveau de la DGA française) a chargé EADS Cassidian de la mise au point de nouvelles technologies visant à détecter et combattre des menaces se basant sur la technologie laser. Cassidian, nouveau nom de la division Défense et Sécurité d’EADS, devra ainsi proposer des solutions innovantes pour la protection des navires de la Marine canadienne dans les ports et les eaux territoriales contre les menaces asymétriques d’un nouveau type.

EADS Cassidian protégera la flotte de guerre canadienne contre les armes à technologie laser

Ce programme dénommé « LOCATES » (Laser Optical Countermeasures and Surveillance Against Threat Environment Scenarios) est la réponse aux dangers croissants que représentent les désignateurs lasers et les armes guidées par laser, largement répandues et faciles à utiliser. À proximité des côtes, où les attaques ne sont décelables que difficilement et sans délai de pré-alerte suffisant, les navires de la Marine sont particulièrement vulnérables.

C’est pour cette raison qu’une capacité de détection et de poursuite de cibles ainsi qu’un système fiable pour combattre les armes à technologie laser sont appelés à être développés dans le cadre de LOCATES. Un prototype doit être élaboré et mis à l’épreuve sur le terrain d’ici 2013. Dans le cadre de ce programme, la coopération étroite entre Cassidian et RDDC doit également permettre l’utilisation des technologies actuellement développées par cette agence canadienne.

Cassidian espère d’ailleurs que les technologies développées en coopération avec RDDC à Valcartier au Quebec ne répondront pas uniquement aux exigences de la Marine canadienne dans les eaux territoriales, mais correspondront également aux besoins des marines alliées dans le monde entier.

Le consortium européen pourra se baser sur son expérience dans le domaine de l’autoprotection de plates-formes dans le spectre électro-optique, l’entreprise ayant développé des appareils d’alerte laser pour navires, avions et véhicules terrestres, qui sont en service dans différentes forces armées de l’OTAN. Avec plus de 6 000 exemplaires vendus à travers le monde, le capteur MILDS de Cassidian constitue par exemple un système d’alerte standard pour hélicoptères et avions à fuselage large.

sources :
- communiqué de presse du 31 mai 2011 d’EADS Cassidian


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Optro_et_def 34 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte