Magazine

La sécheresse

Publié le 02 juin 2011 par Corboland78

« La sécheresse affecte désormais tout le territoire français

Le gouvernement français a lancé mardi le processus d'indemnisation des exploitants affectés par la sécheresse dans le cadre du fonds national de garantie des calamités agricoles, a annoncé mardi Bruno Le Maire.

Le ministre de l'agriculture français a fait cette annonce après une réunion au ministère avec les représentants des organisations agricoles ainsi que des producteurs, des industriels et des distributeurs des filières animales. "La situation est grave pour les paysans français. Nous allons voulu agir rapidement et massivement", a-t-il dit lors d'une conférence de presse en estimant que la sécheresse affectait désormais tout le territoire français. » LEMONDE.FR avec Reuters | 31.05.11 | 12h29

 

« L’aridité complète qui frappait le monde entier, depuis cinq mois maintenant était l’apogée d’une série de périodes prolongées de sécheresse dont la fréquence avait augmenté, sur tout le globe, durant la décennie précédente. Dix ans plus tôt, une sérieuse pénurie de denrées alimentaires s’était produite dans le monde quand les chutes de pluies saisonnières attendues dans un certain nombre de zones agricoles importantes n’avaient pas eu lieu. Des contrées aussi éloignées que le Saskatchewan et la vallée de la Loire, le Kazakhstan et les régions productrices de thé de Madras s’étaient transformées en arides bassins de poussière. …/…

En dépit des efforts effectués dans le monde entier pour obtenir la formation de nuages, le volume des chutes de pluie continuait à diminuer. Ces opérations prirent fin quand il fut évident que non seulement il n’y avait pas de pluie, mais qu’il n’y avait pas de nuages. Dès lors, l’attention se porta sur l’ultime source des chutes de pluie – la surface des océans. Le plus bref des examens scientifiques fut largement suffisant pour montrer que là résidaient les origines de la sécheresse.

Recouvrant, au large, les eaux des océans du monde, à une distance d’environ mille six cents kilomètres de la côte, se trouvait une pellicule monomoléculaire, mince mais élastique, constituée d’un complexe de polymères à longue chaîne saturés, engendrés à l’intérieur de la mer par les grandes quantités de déchets industriels déversés dans les bassins océaniques pendant les cinquante dernières années. »  J.G. Ballard  Sécheresse  (1965) paru au Livre de Poche.

L’écho lointain nous résonne désormais aux oreilles comme un vacarme étourdissant.

La sécheresse, ballard,

 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Corboland78 254 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte