Magazine

Amir Khadir le «député socialiste de Mercier»

Publié le 03 juin 2011 par Hugo Jolly

Amir Khadir le «député socialiste de Mercier»

Quel député! Amir Khadir depuis qu’il est élu, est conséquent comme nul autre, ce que certains critiquent comme du va partout. Mais il n’en est rien! Amir Khadir frappe, oui, partout! Mais sur les bons clous!

Certains populistes se plaisent à croire qu’Amir fait dans le populisme, comme d’autres. C’est qu’ils ne le connaissent pas. C’est qu’ils ne connaissent pas son entourage, ses conditionnements, son histoire. C’est qu’ils sont surtout stupéfaits devant la popularité du «député socialiste» de Mercier!

Mais je n’en suis pas, au contraire! Amir Khadir est authentique, il est à la télévision et à l’Assemblée nationale ce qu’il est dans la réalité de tous les jours, un homme confiant de la capacité des humains à venir à bout de l’asservissement par l’endettement, à venir à bout de l’asservissement des créateurs de richesses via la concrétisation d’une démarcation claire entre salariés et employeurs.

Amir Khadir défend mes intérêts de classe et non seulement une ligne politique dessinée sur le coin d’un pupitre. Amir Khadir me représente à l’Assemblée nationale et j’en suis fier.

La «godasse Khadir» disait le populiste Richard Martineau, un autre de ces mercenaires de l’Empire Quebecor.

En réalité, ce lancer de chaussure sur l’effigie du précédent président des États-Unis d’Amérique était conséquent des valeurs défendues par le courageux député de Mercier. En effet, Amir a toujours critiqué l’invasion de l’Irak et l’a toujours considéré comme une invasion illégitime qu’on aurait du appeler par son véritable nom, un Coup d’État. Et George Walker Bush Jr. en était le décideur, l’auteur et le coupable.

Il en est résulté des centaines de milliers de morts dans des conflits de banlieue sanglants, entre factions et nations différentes, mais parfois entre cousins et voisins. George Walker Bush Jr. ne mérite pas le respect des humains, lui qui ne les respecte pas. Ce n’est pas qu’un simple «ancien chef d’État», mais bien celui d’un État voyou qui bafoue toutes les lois qu’il impose hypocritement aux autres nations, qui ne peuvent que subir étant donné la capacité militaire de l’Empire. C’est également l’un des anciens chefs d’État qui ont plongé les États-Unis d’Amérique dans une faillite infranchissable via des décennies de guerre et d’impérialisme, une faillite qui aura également raison de nous.

Amir Khadir s’est tenu droit devant un tyran, pendant que les complaisants et les concédés lui léchaient les bottes, tout en critiquant une première fois son geste déplacé vis-à-vis les élites parasitaires dominant au sein de ce régime capitaliste. C’est qu’il est préférable de ne froisser que ceux dont on a les moyens de froisser, dans ce système pourri et chez ceux qui l’adoptent. Pas chez Amir Khadir et ses «camarades».

Bush, comme son père, est un criminel et il est responsable de graves crimes de guerre et de graves crimes perpétrés contre l’humanité. Sa place est aux côtés des autres despotes sanguinaires, dans la poubelle de l’histoire. On se permet de lancer des chaussures à Miami sur des affiches de Fidel Castro, mais George Walker Bush Jr., qui a beaucoup plus de sang sur les mains, n’en mériterait pas… Que de complaisance envers un monstre!

Amir Khadir le «député socialiste de Mercier»
On reproche à Amir Khadir de s’en prendre aux opinions des autres et on l’accuse d’inciter à la violence.

Effectivement, Monique Gagnon Tremblay a accusé Amir Khadir de ne pas respecter les opinions des autres, mais à l’entendre s’exclamer devant les critiques lancées par le député unique de Québec-solidaire, tant sur la monarchie parasitaire que sur la trahison d’un ancien premier ministre du Québec vis-à-vis les Québécois, il semble plutôt que ce soit elle qui ait des limites à respecter les opinions des autres. Pour ces gens, de droite, la liberté d’expression semble à sens unique.

Amir n’a pas dépassé de limite, il a dit ce qu’il pensait et il l’a fait sachant qu’il avait les membres de son parti derrière lui. Car en effet, la base de Québec-solidaire est profondément antimonarchiste et ne considère pas Lucien Bouchard comme un serviteur du prolétariat, des salariés, mais plutôt comme un laquais de la haute bourgeoisie, qu’il a toujours servi comme un véritable valet, pour de coquettes sommes. Notre ancien premier ministre est un vendu. C’est un fait indéniable, puisqu’on le paie pour tenir son rôle de porte-parole d’une des industries les plus riches du monde, qui quémande ironiquement aujourd’hui des dédommagements pour ses investissements. Et c’est Lucien qui se charge de la messagerie…Alors en effet, Lucien Bouchard est un mercenaire et ne défend plus les intérêts des Québécois, mais bel et bien les intérêts de ceux et celles qui les exploitent.

C’est Monique Gagnon Tremblay qui refuse ici les opinions des autres et qui se refuse de reconnaître les faits. Mais ça va de soi, puisque madame Gagnon Tremblay défend comme monsieur Bouchard, l’ordre établi, le patronat et l’industrie, mais en rien le peuple Québécois. On ne peut pas se clamer des intérêts des travailleurs québécois et de ceux du patronat québécois en même temps, ou on peut alors se dire pour la conciliation des classes, ce que n’affirmera pas monsieur Khadir pour sa part, je l’espère.

D’autre part, madame Gagnon Tremblay accusait monsieur Khadir d’inciter à la violence en disant le couple princier issu d’une monarchie parasitaire. Or, c’est un fait avéré que la monarchie soit désuète et parasitaire et laissez-moi vous dire que pour des gens qui se drapent de la démocratie et de la liberté comme ceux du Parti libéral du Québec, ils deviennent obstinément contradictoires lorsque vient le temps de se faire conséquent! Monique Gagnon Tremblay a agi comme ces sionistes d’Israël, ces extrémistes qui concluent que nous si critiquons les crimes d’État d’Israël, c’est que nous sommes forcément des antisémites… Or, force m’est de constater que si madame Gagnon Tremblay défend des monarques, c’est qu’elle est monarchiste!

Les conservateurs jouent la même carte à la Chambre des communes et s’en prennent à tous, qui les critiquent. Vous défiez leur budget, c’est forcément que vous êtes contre l’économie. Vous dénoncez les pratiques systématiques de torture en Afghanistan, vous devenez pro-Taliban… Que diront-ils de mes accusations à leur endroit de perpétrer un Coup d’État en Lybie, aux frais des contribuables?

Donc, selon madame Gagnon Tremblay, Amir Khadir ne devrait pas avoir le droit de parole… Quant à l’incitation à la violence, il n’y a pas plus violent qu’une fracturation hydraulique, ça cause même des tremblements de terre! Tant qu’à jouer sur le sens des mots!

Amir Khadir le «député socialiste de Mercier»
Nathalie Normandeau affirme qu’Amir n’a pas respecté monsieur Bouchard et la monarchie… Soit! Elle offre de son temps…

Tant mieux si madame Normandeau a remarqué que monsieur Khadir n’était pas en harmonie avec les intérêts monarchiques et ceux du patronat, c’est qu’elle a un merveilleux sens de l’observation celle-là. Mais de là parler de respect envers ces oligarchies? Quel respect Amir Khadir devrait porter envers un des pires anciens PM qui a saccagé nos services sociaux et qui a, durant plusieurs années après son mandat, servi les intérêts du patronat dans divers dossiers, dont celui d’Olymel où des employés devaient perdre près de 50% de leur salaire? Sinon, il défend depuis, l’industrie gazière, laquelle désire exploiter nos gaz de schiste à rabais, avec la complicité du gouvernement libéral actuel. En compensations, nous aurons des miettes! Encore faudra t-il qu’on les obtienne, puisque les entreprises minières, pétrolières et gazières peinent à payer le peu de redevances qu’ils nous doivent déjà. Les libéraux s’en fichent éperdument… Qui fera mieux…, un autre libéral? Un péquiste? Un adéquiste?

Quant à la monarchie, nous n’avons pas à respecter un symbole désuet qui ne respecte lui-même pas le reste de la planète. Il y a des plans d’austérité en Grande-Bretagne, les Anglais y goûtent! On a coupé dans les services sociaux à fond avec le gouvernement Cameron et pendant ce temps…, le couple princier décide de se marier, au coût de plusieurs milliards en termes de sécurité devant être organisée celle-là, par les autorités locales, aux frais des contribuables. Si c’est là du respect, la guerre en Irak peut bien paraître anodine aux yeux de mesdames Normandeau et Gagnon Tremblay!

Conclusion

Amir Khadir aura une fois de plus mon appui aux prochaines élections! Il défend mes intérêts de travailleur salarié, il défend mes valeurs antimonarchiques et il se tient debout face à une hégémonie de l’opinion, détenue par ceux et celles qui parlent de respect, tout en soutenant ce qui n’est pas respectable pour les travailleurs salariés qui se feront voler dans le dossier des gaz de schiste comme dans tous les autres projets privés d’exploitation de nos ressources humaines et naturelles.

Amir Khadir, continuez votre combat, nous sommes derrière vous! Caramade!



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hugo Jolly 383 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte