Magazine F1/moto

Pérez accidenté à Monaco (7)

Publié le 31 mai 2011 par Jg56

Crash-Perez-qualif-Monaco-2011--3-.pngLa violente sortie de piste de Sergio Pérez lors des qualifications du GP de Monaco 2011 samedi a été très impressionnante à la télévision, mais pas seulement : les caméras rendent parfois les accidents plus intenses mais il a été révélé que les forces G latérales mesurées lors de l’accident de Pérez attestaient bien de la violence de l’impact tel qu'on le voyait sur les écrans.

Le journaliste Adam Cooper a en effet écrit sur son blog que la FIA avait enregistré un impact latéral de 80 G, soit un choc équivalent à 80 fois la masse corporelle du pilote mexicain. Il s’agirait donc de l’impact latéral le plus élevé depuis que le système de mesure des forces G a été introduit en Formule 1 il y a quelques années.

Malgré la violence de ce crash, Pérez s’en est sorti indemne, ne souffrant que d’une commotion cérébrale et de légères douleurs à la cuisse. Après deux nuits passées en observation à l’hôpital, le pilote Sauber a pu sortir de l’établissement mais restera tout de même quelques jours en Principauté avant de reprendre l'avion, de retrouver son domicile à Berlin et de retravailler sa condition physique.

Les différentes raisons de cet accident sont les mêmes à chaque fois qu'un pilote sort de la piste à cet endroit, et ce depuis de nombreuses années. Sorti un peu trop large de la trajectoire après le tunnel, Pérez a pris de la poussière sur ses pneus et lorsqu'il a commencé à freiner, il a glissé, d'autant plus que le freinage se fait au-dessus d'une grosse bosse, qui déséquilibre facilement les monoplaces. Ensuite, la Sauber du pilote mexicain est allée s'encastrer droit dans les protections à la sortie de la chicane suivante - des protections que les pilotes souhaiteraient reculer encore un peu afin que les F1 ne s'écrasent pas dedans à pleine vitesse.

On se rappelle cependant que le matin des qualifications, pendant les troisièmes essais libres, Nico Rosberg avait eu plus de chance et avait frôlé ces barrières absorbantes. Le journaliste Adam Cooper a ainsi rapporté sur son blog que le rail de sécurité pourrait donc être rabattu de plusieurs mètres lors de la prochaine édition du Grand Prix de Monaco, à la demande de la FIA. Jusqu’à présent, la grue située juste derrière ce rail empêchait une telle initiative. Toutefois, elle pourrait être enlevée d’ici l’année prochaine, ce qui permettrait de reculer le rail de 20 mètres.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jg56 34 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines