Magazine Bien-être

Six parkings solaires géants pour Renault, avec un investisseur espagnol

Publié le 07 juin 2011 par Laplaceverte
Source : La Tribune.fr - 07/06/2011 | 08:39 - 392 mots  |  | Jusqu'à présent en France, un seul projet de parking solaire géant était connu, avec la centrale en développement de 12 MW du Parc des expositions de Bordeaux-Lac (Gironde). Le constructeur automobile Renault fait mieux en levant le voile sur six projets de parkings photovoltaïques dans l'Hexagone, pour une puissance cumulée de 60 MW ! Tous les sites de fabrication du groupe (carrosserie - montage) sont concernés. Ce programme solaire se veut plus large puisqu'il concerne aussi d'autres usines de Renault en Espagne. Ce projet pharaonique a été initialement impulsé avec le groupe de construction/concession Eiffage (via ses filiales Forclum et Luxsolis). Pour des raisons non révélées, le partenariat entre les deux entreprises n'a pas pu être mené à terme. Renault s'est alors tourné vers l'espagnol Gestamp Solar, filiale énergie photovoltaïque de Gestamp Renewables (groupe Gestamp), pour la construction et l'exploitation des centrales.
180 millions d'euros investis par son partenaire espagnol
Gestamp Solar va investir 180 millions d'euros dans les infrastructures photovoltaïques et se rémunérera sur la vente d'électricité, indique Renault. De son côté, le constructeur automobile devrait louer ses parkings. Six sites principaux sont concernés : les centres de livraison et d’expédition des usines de Douai (Nord - 12 MW de prévus), Flins (Yvelines - 10,5 MW), Batilly (Meurthe-et-Moselle - 10,5 MW) et Sandouville (Seine-Maritime 10,5 MW).
Les parkings du personnel de Cléon (Seine-Maritime - 4,5 MW) seront également équipés. À Maubeuge (Nord), le centre de livraison et d’expédition et le parking du personnel seront concernés pour une puissance totale de 12 MW. Au total, ce sont 450.000 m2 de panneaux qui vont être installés.
Les autorisations officielles nécessaires pour les installations (propositions techniques et financières - PTF) ont été obtenues avant le moratoire. Mais les centrales doivent être mise en service dans un délai de 18 mois à compter de la date de notification de l’acceptation de la PTF par ERDF. Renault indique ainsi que la fin des travaux est prévue pour février 2012, pour des chantiers qui doivent démarrer en juin prochain.
En Espagne aussi
En Espagne, Renault est engagé dans une politique similaire avec des projets solaires sur ses sites de Séville, Valence et Valladolid. Dans cette dernière ville, la puissance prévue est de 6 MW et le français a sélectionné l'espagnol Cenit Solar pour le développement et l'exploitation de la centrale.
Ces projets s’inscrivent dans le cadre du plan stratégique Renault 2016 (Drive the change), dans lequel Renault s’est engagé à réduire son empreinte carbone de 10 % d’ici à 2013 et de 10 % additionnels entre 2013 et 2016. Le groupe compte aussi jouer sur la communication alors qu'il est engagé dans une stratégie tous azimuts sur le véhicule propre 100% électrique, dont il veut devenir leader mondial. Enfin, en couvrant les parkings de ses centres de livraison et d’expédition, Renault devrait parallèlement réduire certaines de ses charges, comme les frais d'assurance grêle, par exemple.
Green Business - le site de référence
Alexandre Simonnet / GreenUnivers.com

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Laplaceverte 123 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte