Magazine

L’album testament de Gil Scott Heron

Publié le 30 mai 2011 par Cequejecoute @cequejecoute


Gil Scott Heron - I'm New HereI’m New Here – Gil Scott Heron (02/2010)

La sortie d’ « I’m New Here » en février 2010 signait le grand retour de ce poète, musicien et écrivain américain et sonnait comme une véritable rédemption après des années d’errance liées à sa dépendance aux drogues, malheureusement Gil Scott Heron s’est éteint dans la nuit de vendredi à samedi.

Artiste engagé, contestataire et militant Gil Scott Heron s’est évertué à dénoncer tout au long de sa carrière les dérives de la télévision, la corruption, l’apartheid, la consommation de masse, les problèmes sociaux, l’ignorance des classes moyennes ou les conditions des habitants de quartiers déshérités. Son phrasé plus parlé que chanté, il est considéré comme le père du spoken word, ainsi que son discours en faveurs des afro américains lui valurent le surnom de « parrain » du hip hop.

Produit en 2010 sur le label anglais XL recording après plus de 10 ans d’absence « I’m New Here » est un album sobre, sombre et brut. La voix du musicien éraillée et abimée par de nombreux abus, se cale parfaitement sur un son résolument moderne, aux sonorités minimalistes loin des orchestrations soul jazz de ses débuts dans les années 70. Composé à la fois de poèmes et morceaux, Gil Scott Heron y relate avec lucidité et sans apitoiement les maux qui le rongent comme sur le magnifique « Me and The Devil ».

Moins social et plus intimiste « I’m New Here » restera un magnifique témoignage, le  testament poignant du « godfather of the protest soul« .

Ecouter « I’m New Here » sur Deezer

Gil Scott Heron - Me And The Devil


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cequejecoute 191 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte