Magazine

SCSI-9, langage nocturne

Publié le 23 mai 2011 par Cequejecoute @cequejecoute


SCSI-9, langage nocturneSCSI-9 – Easy as Down (2008)

SCSI-9, ce sont deux moscovites formant un duo, fruit de bons matériels de mixage et de deux talents noctambules. Rapidement repéré par le label allemand Kompakt (Justus Köhncke, Thomas Fehlmann pour l’Allemagne, The Field pour la Suède, Gus Gus l’islandais, The Orb en Grande Bretagne, Gui Boratto du côté de São Paolo…), complètement adepte de musique lounge minimaliste. Leur dernier album en date « Easy as Down » sorti en 2008 est un chaud et limpide recueil d’électronique cosmopolite, comme une luciole ardente mondialisée. 

La recette est pourtant simple : des vibrations torrides et aérées tout dans la volupté, une base rythmique minimaliste sans faste mais avec quelques paillettes, quelques broutilles de samples étoilées (on vole du trip hop de « Nothing Will Change It » au petit dub de « Boys Away » en passant par la house). Ce ressenti de haute classe surplombe aussi les clichés de la dance music, du clubbing répétitif et plagiaire. C’est de l’âme que contient « Tu Eres Mas », avec son timbre latin et chaleureux, qui semble placer un hamac géant dans un Cancun à l’aube, déjà déserté. Dans « The Rime », on côtoie les passions des îles grâce à son obsédante et pulsative ritournelle, sorte de canon futuriste biberonné aux platines exotiques. SCSI-9, sans continent fixe, production proprette et mathématique d’apparence mais étrangement suante de fête et d’oisiveté.

« Nothing Will Change It »

-

« Tu Eres Mas »

-

« The Rime »


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cequejecoute 191 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte