Magazine

Antidote-stress- le secret pour parler en public

Publié le 07 mai 2011 par Sylvianelisbonne @sylvianejung

Antidote-stress- le secret pour parler en public

Antidote-stress- le secret pour parler en public

L’occasion de parler en public est pour beaucoup d’entre nous un facteur de stress intense.
Animant des séminaires de développement personnel, je fais généralement des conférences pour présenter les sujets de mes ateliers.
Pendant des années j’ai vécu l’enfer, avant et pendant, ces conférences. J’ai tout essayé, même de boire un verre avant pour me décontracter. Ce qui, entre parenthèses, ne faisait qu’amplifier mon angoisse car le vin n’a pas la réputation de clarifier les idées même si, parfois, il enlève les inhibitions.

Mais la solution, simple et totalement inattendue, a surgi justement au début d’une conférence (en portugais).
J’avais, en plus de mon stress habituel, la peur que mon auditoire portugais ne comprenne pas ce que je disais alors que je m’exprime parfaitement bien dans cette langue.

Alors quel était ce secret  ?

Avant de vous le dévoiler je vais donner un autre secret. PLUS VOUS MONTREZ VOTRE VULNÉRABILITÉ, PLUS VOUS ÊTES FORT et vous allez tout de suite comprendre pourquoi.
Le secret c’est que, lorsque vous arrivez devant votre auditoire,  vous leur dites tout simplement CE QUE VOUS RESSENTEZ LÀ, à cet instant précis. Cela peut être quelque chose comme :

« je suis mort(e) de frousse, vraiment j’ai peur de bégayer, de dire des bêtises, je transpire »

ou

« je me sens un peu mal à l’aise car j’ai peur de .. »

Vous VERBALISEZ  SIMPLEMENT votre ressenti au moment où vous parlez:  peur, angoisse, stress, mal à l’aise, etc.

POURQUOI DIRE CE QUE NOUS RESSENTONS ?

Est-ce que les gens ne vont pas se moquer de nous ? Non, au contraire nous allons voir pourquoi.
Tout d’abord, voyons pourquoi nous avons réellement peur de parler en public ?

Nous sommes angoissés à l’idée que les gens puissent découvrir que nous avons PEUR de bégayer, de dire des bêtises, de ne pas avoir l’air à l’aise, etc.
Donc, si nous montrons notre vulnérabilité, si nous avons l’humilité  de dévoiler ce qui nous stresse,  il n’y plus de raisons d’avoir peur que les autres découvrent ce qui nous effraie puisque nous avons déjà « verbalisé » nos peurs à notre auditoire. Simple et efficace.
De plus, je peux vous assurer que le langage du coeur fonctionne. C’est d’ailleurs le seul qui fonctionne sur toute la planète. Qu’importe la couleur de peau, da religion, da langue. Pas besoin de traducteur. Les gens « SENTENT » quand vous parlez avec le coeur et il se crée immédiatement un courant d’empathie et de sympathie.

En vous soulageant de votre fardeau vous gagnez en confiance et devenez un orateur décontracté.
J’ai expérimenté cette technique des dizaines de fois et ça marche. Ce « secret » a littéralement transformé la vie de dizaines de clients et amis .
En réalité, ce « secret » n’en est pas.  Montrer sa vulnérabilité  est le meilleur chemin pour atteindre la sérénité  et le BONHEUR.

Plus vous parlez de vos sentiments, plus vous dites ce que vous ressentez, plus le courant passe, plus vous êtes en empathie avec les autres.
Moins vous parlez de ce que vous ressentez, plus vous vous « enfoncez » dans la peur que l’autre découvre vos ‘lacunes » et plus vous vous piégez dans la prison des apparences.
Parce que ce qui vous empoisonne l’existence, c’est la PEUR, la PEUR
que les autres découvrent que vous n’êtes pas parfait.

La paix est au bout

La paix est au bout

La peur a détruit plus de choses en ce monde que la joie n’en a créé.
Paul Morand – Éloge du Repos


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sylvianelisbonne 6292 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog