Magazine Info Locale

Kamerun – Cameroun: une histoire des drames de la France Afrique

Publié le 11 juin 2011 par Dornbusch

Parlons livre en ce long week end propice à la lecture. Cela fait un certain temps que je souhaite parler d’un livre important qui m’a beaucoup marqué « Kamerun ! Une guerre cachée aux origines de la Françafrique, 1948-1971″ de Manuel DOMERGUE, Jacob TATSITSA et Thomas DELTOMBE

camroun

Livre important et à lire par son contenu: Pendant plus de quinze ans, de 1955 à 1971, la France a mené au Cameroun une guerre coloniale secrète qui a fait des dizaines de milliers de morts. Une guerre effacée des histoires officielles en France où – à la différence du traitement du conflit algérien- on enseigne que la décolonisation de l’« Afrique française » fut essentiellement exemplaire et pacifique. Et au Cameroun ou ce conflit enfanta une dictature qui dure depuis plus de 50 ans sous Ahmadou Ahidjo et Paul Biya. Ce livre retrace la guerre menée par les autorités françaises contre l’Union des populations du Cameroun (UPC), le parti indépendantiste créé en 1948 pour qui l’indépendance s’incarnait en un mot : « Kamerun ! », la version « allemande » du nom du pays choisie par opposition aux noms français et anglais du pays et comment furent assassinés, un à un, les leaders de l’UPC dont la figure de Ruben Um Nyobè. Et ils montrent comment l’administration et l’armée françaises, instruit par leur défaite au Vietnam ont conduit pendant des années une effroyable répression : bombardements des populations peut être au napalm, « camps de regroupement » escadrons de la mort, torture généralisée, quasi « nettoyage ethnique » des Bamilékés.

Livre important et à lire par son contexte: car il montre la naissance de la Françafrique, fruit du consensus colonial – droite et SFIO – de la IVe République puis maintenu sous la Ve République malgré les espoirs qu’avaient fait naitre par exemple l’élection de François Mitterand. François Mitterrand justement dont on montre comment 30 ans plus tôt l’action de ralliement de Houphouet Boigny, leader naturel des indépendantistes, à une transition faussement démocratique la « France Afrique » fut décisive. Et je ne cite pas par hasard Houphouet Boigny car ces pages de la France Afrique ressurgissent autour de nous avec les récents événements en Cote d’Ivoire ou la France est intervenu pour mettre en place un des successeurs de Houphouet Boigny, Ouattarra, démocratiquement élu, face à l’opposant de toujours Gbagbo. Une histoire qui plus de 50 ans après les faits est donc toujours prégnante, sur laquelle le travail de mémoire n’a pas commencé, car le travail ne peut pas commencer tant sont présents les liens véreux comme on vient de la voir avec la brutale suspension par le pouvoir sarkozyste des enquêtes sur la corruption de 3 chefs d’Etats africains.

Un livre dense à lire absolument et qui en appelle bien d’autres sur la face cachée de l »histoire de tous les pays d’Afrique francophone depuis la seconde guerre mondiale

David Dornbusch


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dornbusch 490 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine