Magazine High tech

Red Johnson’s Chronicles

Publié le 12 juin 2011 par Gameinvaders
Les chroniques d'un roux

Ces derniers temps, le jeu d’aventure a tendance à reprendre sa place dans le monde vidéoludique. Oublié par beaucoup de joueurs, certains développeurs ne cessent de nous rappeler l’existence du genre, en allant même parfois plus loin, comme David Cage et son équipe de Quantic Dreams qui nous ont proposé un très bon jeu du nom de Heavy Rain à la limite entre le jeu d’aventure et une expérience cinématographique interactive. Aujourd’hui, c’est Lexis Numérique qui se met sur le devant de la scène avec Red Johnson’s Chronicle. Alors ce jeu, nouvelle référence ou bon pour l’oubli ?

Red Johnson’s Chronicles

Theresa, un des personnages charismatiques

Le jeu vous invite donc à incarner Red Johnson, un détective privé, qui sera très vite mis sur une affaire de meurtre. Pas banale, il faudra user de toute votre ruse pour résoudre les énigmes, réussir les interrogatoires et en retirer les bonnes infos.  L’un des points fort du jeu reste son ambiance. Tout le scénario se déroule donc à Metropolis, une ville connu pour son fort taux de criminalité. L’histoire de ce premier épisode vous amène aussi à rencontrer de nombreux personnages, tous très charismatiques. Le fort penchant humoristique du jeu a permis aux équipes de Lexis Numérique de créer des personnages à la limite de la caricature, mais des caricatures qui se fondent parfaitement dans l’univers et l’atmosphère du titre. Coté scénario, on nous offre une histoire de meurtre assez simple, sans grosses surprises mais qui a le mérite de fonctionner, et qui surtout reste en adéquation avec les énigmes pas si simples du jeu. Une ambiance et une histoire portée correctement par des graphismes réussis. L’ambiance sombre et glauque de certains décors fera son effet. Rien dans les décors ne nous choquera. On regrettera peut être à certains moments des animations trop simpliste, sur Red comme sur les autres personnages.

Red Johnson’s Chronicles

Une énigme qui peut coûter cher

Le gameplay du jeu est assez simple à comprendre, il s’articule autour de 4 axes principaux. La recherche d’indices, où le challenge d’observation et de déduction sont les plus important, et qui ressemble à ce que l’on peut trouver dans un jeu d’énigmes et d’objets caché. Red hors de l’écran, il s’agira de trouver les preuves ou objets qui vous aideront à résoudre l’enquête. Cette recherches d’indices vous amènera inévitablement sur les énigmes qui, un bon 80% du temps, se révéleront être des mécanismes à débloquer. L’idée sera de tourner autour de l’objet 3D isolé du reste de la scène et de résoudre l’énigme en question. Les énigmes de Red Johnson’s Chronicles sont d’ailleurs vraiment très réussies, et excepté les premières qui demanderont que très peu de concentration, elles vous amèneront parfois à vous arracher les cheveux. Mais, pour que certains se rassurent, si vous n’aimez ce type de challenge, Saul, l’indic de Red sera là pour vous donner un coup de main. Dans presque toutes les situations et moyennant une petite somme d’argent, Saul vous indiquera la bonne direction pour comprendre le secret et pour vous dépêtrer d’une situation qui peut parfois être bloquante.

Red Johnson’s Chronicles

Allô, qui c'est ?

Maintenant un bon enquêteur doit avant tout, savoir poser les bonnes questions et analyser les réponses qu’on lui donne. C’est ce que proposent les phases de dialogues. Des séquences qui isolent les protagonistes à la manière des objets 3D pour les énigmes. Ainsi, toute la concentration du joueur se porte sur le contenu de la conversation, un contenu qui sera très important car souvent, le système vous demandera de confirmer ce que vous aurez compris lors de cette investigation. Alors faites attention de rester concentrés, puisque même à la fin du jeu on vous demandera ce que vous aurez retenu de l’enquête.  En effet, l’implication du joueur ne se situe pas seulement à la présence de Red, c’est d’ailleurs une chose que l’on retrouve avec l’absence de Red de l’écran quand on parcourt les différents décors peuplés d’indices. Dans ce jeu, le joueur n’est pas simplement là pour cliquer sur des boutons. Sa mémoire et sa capacité à réagir à certaines situations seront des éléments mis en avant par les développeurs.

Red Johnson’s Chronicles

Des QTE pas toujours simples

Tout bon détective doit aussi savoir passez à l’action. C’est donc des QTE qui vous aideront à mettre les corrections que méritent certains protagonistes, ou qui vous feront passer aux travers de phases très actives. A dire vrai, ces cinématiques ne sont pas les éléments les plus intéressants, elles sont même un peu molles. Bien que la difficulté soit assez élevée et qu’elle mette vos réflexes à rudes épreuves, elles manquent d’ énergie et d’ambiance pour être convaincante, surtout que Red et les autres deviennent tout à coup muets lors de ces phases d’action, même si l’ambiance de ces phases avec un noir et blanc de bonne facture les rendent agréables à jouer. Elles perdent le sens et surtout, elles sont loin d’être indispensables.

Vous l’aurez compris, Red Johnson’s Chronicles est un très bon jeu d’aventure. Les énigmes, l’ambiance et l’enquête principale font de ce titre un jeu que l’on n’oubliera pas de sitôt. Ce que l’on retiendra avant tout, c’est ce niveau d’implication que le jeu demandera aux joueurs. Survolez certains passages du jeu pourra s’avérer fatal pour le résultat. Dans tous les cas, il ne faut pas hésiter. Vous aimez les jeux d’aventures ? Vous avez appréciez les phases d’investigations ? Alors ce jeu est fait pour vous. Surtout que pour 10 euros ce n’est pas un lourd investissement. Chez Gameinvaders, on est pressés de voir la suite.

Score: ★★★★½

Des QTE pas toujours simples
Des QTE pas toujours simples
Une énigme proche du démineur
Une énigme proche du démineur
Theresa, un des personnages charismatiques
Theresa, un des personnages charismatiques

Allô, qui c'est ?
Allô, qui c’est ?
Après Guitar Hero, Classic Piano
Après Guitar Hero, Classic Piano
Cette énigme pourra en faire pleurer certains
Cette énigme pourra en faire pleurer certains

Un mec honnête dans une ville de pourris
Un mec honnête dans une ville de pourris
Une énigmes qui peut coûter cher
Une énigmes qui peut coûter cher
Un des décors du jeu
Un des décors du jeu



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gameinvaders 3370 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte