Magazine Finances

Angleterre: un boom de l'immobilier il y a 3700 ans

Publié le 13 juin 2011 par Jann @archeologie31

Une nouvelle technique de datation scientifique a révélé qu'il y a eu une frénésie de construction il y a plus de 5500 ans; il s'agit de la période où la plupart des monuments les plus spectaculaires dans le paysage anglais, comme Maiden Castle, dans le Dorset et Windmill Hill dans le Wiltshire, ont été construits, utilisés et abandonnés sur la durée d'une seule vie.

Angleterre: un boom de l'immobilier il y a 3700 ansVue aérienne de Maiden Castle
La mode de ces monuments, des collines entourées par des anneaux de fossés que les archéologues anglophones nomment causewayed enclosures (littéralement: "enceintes fossoyées"), ne repose par sur le travail de plusieurs générations comme on le croyait.
Bien que leur apparition a commencé sur le continent quelques siècles plus tôt, leur propagation de Kent à Cornwall s'est faite en moins de 50 ans vers environ 3700 avant JC.
Alex Bayliss, archéologue et expert en datation à l'English Heritage déclare ainsi: "Les dates ne sont pas ce à quoi nous nous attendions lorsque nous avons commencé ce projet, mais les préhistoriens sont tout juste entrain de se pencher dessus; beaucoup de ce qui nous a été enseigné par le passé ne sont que des âneries. "
Bayliss a travaillé sur un nouveau système de datation avec le professeur Alasdair Whittle de l'Université de Cardiff et d'autres experts.
Ils ont combiné, sur les ordinateurs de Cardiff, des centaines de milliers de données archéologiques datées, obtenues sur le dernier siècle de fouilles.
Les datations imprécises au radio carbone 14 ont été comparées avec tous les autres éléments de preuve issus des découvertes archéologiques, ramenant la précision de datation des sites de quelques siècles à quelques décennies.
"Les anciennes techniques nous ont donné des résultats aussi imprécis que si l'on déclarait que les guerres napoléoniennes, la première guerre mondiale, la Seconde Guerre mondiale et la révolution informatique sont tous des événements contemporains." explique Bayliss
L'étude a aussi permis de constater que la propagation de l'agriculture a été beaucoup plus rapide qu'on ne le croyait: "Il a fallu deux siècles pour que l'agriculture atteigne Cheltenham depuis Londres, et seulement 50 ans pour passer de Cheltenham à Aberdeen."
Source:

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jann 117842 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte