Magazine Talents

Révision Bac littéraire 2011 : fiche N°13 : DESNOS

Publié le 13 juin 2011 par Aurore @aurore

Fiche N° 13

 Robert DESNOS

robert_desnos.jpg

1900 – 1945

Genre : Poète

Mouvement : surréaliste

Elevé dans un milieu de petite bourgeoisie où les règles bibliques sont suivies, Desnos enfant rêve d’enfant libre. Il ne supporte pas l’école patriotique et préféra les lectures de Victor Hugo « les misérables », de Baudelaire et celle plus populaire de Gaboriau, Sue et Terrail.

S’opposant à la volonté de son père, commerçant, avec son bagage de certificat d’études et son brevet élémentaire, il imposa son désir de devenir poète. Relégué, il dut se débrouiller pour gagner son pain. Il vécut dans une chambre de bonne à Pari. Il se forgea une solide et vaste culture autodidacte. Le jeune homme n’avait pas vraiment de culture il s’instruisait en vrac, fréquentant l’infréquentable.

* 1918 – premiers poèmes publiés dans « tribune libre » (revue à tendance socialiste)

*1924 – 1929 

Rédacteur de la Révolution surréaliste

Comptable pour la librairie Baillère

Ecrivain sur commande

Yvonne Georges est la mystérieuse qui hanta ses rêves et sui régna sur ses poèmes, décédée de la tuberculose en 1929

C’est durant les années de guerre, qu’il rejoignit les « compteurs d’étoiles ». Il expérimenta l’écriture automatique et rejoignit les « surréalistes ». Là, il s’ouvrit sans aucune difficulté au rêve hypnotique, et devint le grand médium où l’amour involontaire et le fabuleux n’aura plus de fin. L’auteur sombra dans la débauche et l’opium, un voyage sans impasse. Toutes les portes de la haute littérature lui furent fermées.

* 1942 - Il fait parti d’Agir, aidant les Juifs. Dénoncé puis arrêté par la Gestapo il finit dans la cellule N°355. Il trouve la force de faire des conférences poétiques

* 1943 Il fait parti des convois en direction de Buchenwald

De camp de concentration en camp il fut retrouvé par un jeune littéraire qui et grâce à son aide l’auteur put être transféré dans un hôpital. Cependant ce secours arriva trop tard. Desnos était déjà atteint du typhus.

«  J'ai tellement rêvé de toi
J'ai tellement marché, tellement parlé,
Tellement aimé ton ombre,
Qu'il ne me reste plus rien de toi,
Il me reste d'être l'ombre parmi les ombres,
D'être cent fois plus ombre que l'ombre,
D'être l'ombre qui viendra et reviendra
Dans ta vie ensoleillée. »

Quelques unes de ses œuvres :

   * 1922-23 - Rrose Selavy

*1942 - Fortunes

   * 1943 - le vin est tiré

   * 1943 – l’honneur des poètes

Quelques unes de ses Œuvres publiées posthume :

   Chantefables et chantefleurs

   La compagnie de Fantomas

   Le veilleur su pont – au change

   Le Souci

 

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurore 472 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine