Magazine Poésie

Gіоrgіоаdrіаnо : pоème L'АMАNT NU

Par Illusionperdu @IllusionPerdu

L'AMANT NU

L'AMANT NU

Sous le regard de ses maitresses émues,

L'amant troublé est totalement nu,

Il ne cherche pas à les prendre en intrus,

Il pénètre leur temple lorsqu'elles se ruent

Sur sa bouche, sa peau, son ventre son corps velu ;

Lui ; les enlace d'amour respectueux, leurs orgasmes sensuels repus…

L'amant solitaire est si heureux,

D'attendre l'heure où la chatte au poil soyeux

S'ouvre à l'ardeur féconde de son gland envieux

De la chaleur de ses lèvres humides du désir houleux

D'êtres englouties par son va et vient joyeux ;

Ses maitresses réclament ce combat honorable par jeu…

Comme un enfant, l'amant joue

Avec les cheveux frisés de sa compagne, doux,

Tendre, sa couleuvre se love dans le trou

De ses reins, la jeune femme fait la roue

Ses entrailles goulues, absorbent, tendu et long le bout

Sirupeux du garçon dont tous les sens s'ébrouent…

L'amant, personnage inconnu de ces grues

Primitives et perverses, soumet sa vertu

A toutes ces femmes, êtres sublimes dissolus,

Il ne peut résister à l'offrande qui le mue,

Lorsqu'il rencontre cette sublime femme presque nue,

Ses yeux épousent cette reine majestueuse, Tina, il en reste tout ému…

Georges Adrien PARADIS à LIMOUX le 14 juin 2011 à 01h00


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Illusionperdu 3193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines