Magazine

Etat chronique de poésie 1238

Publié le 14 juin 2011 par Xavierlaine081

monexlibris2051.jpg 

1238

Angoisses confiées aux étoiles

N’en ont eu cure

Ont même bien rigolé

Devant la mine défaite

La nuit trop courte

.

Ce que les doigts ne savent pas

Ce qu’il en est des pensées

Aux petites aubes piteuses

Rêves fissurés

De lentes larmes

Non bues

.

Trop salées

Les gouttelettes de nuit

Se précipitent au chevet du matin

Juste pour voir ce que donne leur condensation

Sur le couvercle des peurs

.

Vous enfants qui êtes sans jugement

Vos yeux me dévisagent déjà

Lisent en mes traits ce qui n’est pas encore venu

.

Je ne sais ce qui advient du vocabulaire

Juste avant qu’il ne trouve sa porte de sortie

Ce que je sais

Ils ne supportent aucune issue entrebâillée

S’engouffrent aussitôt

Noircissent pages sans intention de dire

Découvrent après coup leur propre cohérence

Les doigts sont alors munis d’une sorte de baguette magicienne

Nommée plume choisie avec respect et considération

.

Dans cet entre-deux où rien n’est encore

Tout est là tapi dans l’ombre

.

Manosque, 12 mai 2011

©CopyrightDepot.co 00045567

sceau1.gif


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Xavierlaine081 5039 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte