Magazine France

Luc Ferry travaille pour la France : les preuves

Publié le 14 juin 2011 par Bravepatrie

La polémique Luc Ferry de la semaine 23 semble être définitivement close. L’UMP a en effet mis en ligne un certain nombre de documents audiovisuels, grâce auxquels l’analyse audacieuse que le philosophe fait de la société française est disponible gratuitement.

Le internet est à ce point incivil que les verdicts populaires y précèdent fréquemment les faits. C’est ainsi qu’on a pu injustement accuser l’un des plus grands penseurs français de notre temps non seulement d’être rémunéré par un montage comptable douteux, mais surtout de l’être en absence de tout travail.
Or, n’en déplaise à certains observateurs de gauche pourtant prompts à assurer la défense d’individus entretenus par le contribuable, l’Etat prend parfois à sa charge les travaux de prospective qui permettent d’une part d’appréhender la société d’aujourd’hui et d’autre part de façonner celle de demain.

Luc Ferry est productif. Ici, un livre avec son nom sur la couverture.">

Luc Ferry est productif. Ici, un livre avec son nom sur la couverture.

">

Luc Ferry est productif. Ici, un livre avec son nom sur la couverture.

">

Luc Ferry est productif. Ici, un livre avec son nom sur la couverture.

Le grand universitaire Luc Ferry — il faut bien le nommer pour récupérer son honneur d’entre les mâchoires écumantes des chiens — a été voué aux gémonies pour, en fonction des rancœurs sélectives de ses détracteurs, n’avoir pas transmis son savoir à ses étudiants, ne rien produire à la tête du Conseil d’Analyse de la Société ou encore produire mais ne livrer le fruit de son travail que contre monnaie sonnante et trébuchante.
Qui n’est pas aveuglé par la haine du secteur marchand aura pourtant pu, au terme d’une brève recherche sur internet, découvrir un certain nombre de vidéos dans lesquelles l’ancien ministre de l’Education Nationale dispense son enseignement à qui voudra bien l’entendre.
De nombreux séminaires de l’UMP attestent en effet que la rémunération de M. Ferry par l’impôt national n’est pas usurpée.

A titre d’exemple, bravepatrie.com vous propose cette compilation de ses meilleures interventions dans le cadre du Campus 2010 des Jeunes Populaires.
Le flamboyant péripatéticien y démontre avec brio sa capacité à transmettre à une assemblée d’étudiants sa réflexion — en particulier sur la jeunesse et son manque de civilité, qui sera le thème de son prochain rapport au CAS — mais surtout il fait preuve d’une activité tous azimuts, puisqu’on le voit dans le même temps dévorer diverses publications scientifiques ou encore remplir des rapports d’activité sur son téléphone mobile.
Un bel exemple pour la jeunesse en vérité, qui devrait mettre un terme à la tornade diffamatoire.

La version intégrale du débat « Pour continuer de réformer la France, brisons les tabous » est disponible sur le site de partage légal Dailymotion. Sa consultation est vivement conseillée, ne serait-ce que pour découvrir les raisons pour lesquelles Michel Godet mérite le prix Nobel d’Economie.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bravepatrie 83 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte