Magazine Poésie

Pаpіllоn11 : pоème Еlle

Par Illusionperdu @IllusionPerdu

Elle

Elle est si joliment belle
Qu'elle flotte sur l'aquarelle
De mes deux prunelles
Gracieuse comme l'ibis
Elle colorie mes iris
Elle demeure dans un ailleurs
Où ne se comptent pas les heures
La bas je la rejoindrai
Aujourd'hui ou peut être après
Elle est si intimement elle
Que personne ne fait attention à elle
Elle est si facilement fragile
Que j'en reste immobile
Elle habite dans une petit ile
Sans aucun vilain reptile
Là bas je la rejoindrai
Si un jour elle me le demandait
Elle si gracieusement dessinée
Que mes mains ne font qu'hésiter
Ses lèvres sont si finement ourlées
Que mes baisers n'osent l'effleurer
Elle vit dans un lieu préservé
Où il fait si bon exister
Là bas je la rejoindrai
Si un jour elle le souhaitait
Elle si temporairement intemporelle
Que son cœur n'est que dentelle
Et s'il lui manque une aile
C'est parce qu'elle me l'a donné
Elle demeure dans un lieu à rêver
Sans aucun signe pour le repérer
La bas, je la rejoindrai
Hier ou jamais


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Illusionperdu 3193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines