Magazine Blog

WP & Vous : Cédric Girard

Publié le 14 juin 2011 par 4h18

portrait-4eme-couverture

Qui es tu ?

Je m’appelle Cédric Girard, j’ai 37 ans, je suis marié, père d’un petit garçon de 10 ans et je suis utilisateur de WordPress depuis quelques années déjà, même si mon blog principal n’a basculé sur cette plate-forme que depuis octobre 2010

:)

J’ai un profil relativement atypique, dans la mesure où… Je suis (encore aujourd’hui) analyste programmeur spécialisé dans les technologies Microsoft et plus particulièrement les outils de Business Intelligence et Visual Studio .Net (en clair : je développe des applications de contrôle de gestion dans un gros centre agréé de comptabilité !) ; internaute depuis 1996, j’ai mis en ligne mon premier site web en 2001, pour l’élevage de chats de race de ma femme. 4 ans plus tard, je me lançais dans la photographie d’illustration en activité secondaire, et plus particulièrement la photo animalière (dont j’ai fait mon second métier) : l’occasion de développer un autre site web, lui consacré à mes photographies !

En 2006, nait mon blog dédié à la photographie animalière, dont je reparlerai plus loin. C’est de là qu’est parti ma passion pour le développement web et plus particulièrement le référencement (je suis certifié CESEO). Au point que j’ai créé une agence web en 2008, année où j’ai découvert WordPress ! Rêve vite anéanti puisque fin 2010, j’ai mis un terme à cette aventure, préférant retrouver une vie normale et revenir à un statut de « simple » double-actif

:-)
(on dira que ma vie familiale commençait à en pâtir, ainsi que ma santé !)

Ton site WordPress, c’est quoi ?

Mon site WordPress principal est un blog, dédié à l’une de mes plus grandes passions : la photographie animalière et de nature.

Initialement développé sous DotClear (1.2.6 à l’époque), l’idée de ce blog était de partager quelques articles techniques sur la photo de nature sans devoir « coder » à la main ces pages sur ma galerie photo (faite « maison » mais pas prévue pour la diffusion d’articles textes), puisque rien n’existait à l’époque sur le web francophone. Le format du blog m’avait donc semblé tout indiqué, d’autant que j’y trouvais un intérêt au niveau du référencement !

Très vite, il est devenu une « référence », du simple fait que j’ai été le premier à partager tous mes trucs de terrain

:-)

Aujourd’hui, plus de 500 articles constituent son contenu, dont certains sont vus plus de 100 000 fois / an (!) ; mon trafic se situe autour de 1600 à 1700 visiteurs uniques/jour en moyenne sur l’année avec des pointes à près de 3000. Je tâche d’alimenter le contenu régulièrement, m’étant fixé 3 articles / semaine depuis mon basculement sur WordPress (rythme que je ne tiens pas vraiment je dois l’avouer !)

Début 2010, j’ai sorti un livre chez Pearson (« Zoom sur la photographie animalière », visible ici : ) dont l’essentiel du contenu est parti de réflexions voire d’articles publiés sur mon blog : ce fut donc l’aboutissement de 4 ans de blogging et de partage… en version papier en quelque sorte !

Pourquoi avoir choisis WordPress ?

WordPress s’est imposé à moi – alors utilisateur depuis des années de DotClear – car j’avais dans la tête des fonctionnalités qui ne sont pas encore en ligne, et plus particulièrement liées à l’utilisation de custom taxonomies et de custom types (une révolution à mon sens apportée par WP 3.x !)

De plus, comme je maîtrisais très bien l’outil et que les imports/exports depuis DotClear restaient relativement aisés, le choix s’est imposé de lui-même, tout simplement.

Quels sont, pour toi, les avantages de WordPress ?

Solidité du modèle technique, aisance de personnalisation, évolutions constantes, richesse fonctionnelle apportée par la colossale base de données de plugins… et évolutivité !

Lorsque je gérais mon agence web, j’ai développé à peu près tout type de site avec WordPress. Le gros avantage pour une entreprise qui mise sur WordPress aujourd’hui, c’est qu’elle trouvera toujours un spécialiste pour reprendre le projet derrière si son prestataire met la clé sous la porte !

Toujours selon toi, que manque t-il à WordPress ?

Il manque à WordPress l’intégration (dans le core) de trois plugins remarquables :
- More types
- More taxonomies
- More fields

Ces trois plugins permettent « simplement », depuis l’admin, de créer ses propres Custom types, custom taxonomies et custom fields, de manière visuelle, en apportant la possibilité de construire une interface de saisie (au niveau du back-office) de manière automatique.

Ça et la possibilité de pouvoir créer par exemple des groupes de custom fields multiples (j’ai implémenté cette fonctionnalité sur le site d’une agence immobilière, grâce à un autre plugin extraordinaire : MagicFields. Sorti avant l’avènement de WP 3.0, il permettait déjà à l’époque de gérer des simili custom types et custom fields. C’est le descendant de Flutter, pour ceux qui ont connu ce plugin qui ne fut jamais réellement abouti…)

Si tu devais ne conserver qu’une seule extension pour ton site, la quelle serait-ce ?

WordPress SEO by Yoast, du fait de mon passé de référenceur…

C’est un plugin incroyable, le seul regroupant à peu près toutes les optimisations SEO que l’on peut attendre sur un site WordPress. Pour moi, son gros plus est sa capacité à pouvoir gérer les METAS (Title, Description) sur n’importe quel type de taxonomie ou de post ! Je l’ai d’ailleurs appliqué sur mon blog (voir les tags par exemple, qui sont très, très bien positionnés dans les moteurs

:)
)

Le mot de la fin ?

« WordPress… What else ? »


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


4h18 2683 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines