Magazine Journal intime

Les miracles de la nature

Par Kasey

Un peu de solidarité dans la famille, ca ferait un bien fou !

     Y a quinze jours, enceinte de 9 mois, je me suis retrouvée à diagnostiquer ( médicalement parlant ) un problème rachidien. En fait, fallait pas être trop con, mais ca fait toujours plaisir de réussir à diagnostiquer certaines choses du premier coup !

On se dit qu'on a pas passé 4 ans à bosser ses cours pour rien. Et que les notes c'est vraiment parfois quelque chose de bidon !

Donc, voilà, Mme Suskind rentre de son cours de danse en boitant. Cela fait trois jours qu'elle boite, qu'elle se plaint de douleurs lombaires... Mais comme elle a tendance à exagérer, à force on n'y prète plus trop attention. Enfin, si, mais avec un sourire au coin des lèvres l'air de dire " ca passera comme toujours ". 

Sauf que voilà, Mme Suskind s'est mis en tête d'interroger ses amis, qui sont médecins ( mes fesses oui ! ) bien évidemment. Donc, vous avez le commercial qui l'effraye en lui disant " mon cousin il a eu cela, et après il pouvait plus marcher, ca te bouffe ton nerf et après zioup c'est fini ". Y a eu ensuite la pharmacienne qui lui a sorti " c'est un problème du motoneurone ".

Et Mme Suskind se pointe dans votre chambre passé 23h ( mais comme ca fait un mois que vous dormez pas, parce que votre vie privée à virer au cauchemar - dans tous les sens du terme : c'est peut être pour cela que je bosse autant la kiné, la seule chose normale dans ma vie ! - ), vous réveille... mais vous vous rendormez sans entendre sa nouvelle extraordinaire que son " motoneurone est fichu, c'est grave ? " que vous percevez à travers la cloison du mur.

Mine de rien, vous vous rendormez en vous disant " quelle personne a bien pu encore lui fourrez une idée stupide en tête, dont elle ne démordra pas ?!! "

Ni une ni deux, le lendemain, vous prenez les choses au sérieux. Et vous vous appliquez à l'interroger, et l'examinez. Même si vous vous doutez bien de ce qu'elle a au vue de sa facon de marcher. 

Et puis, pour confirmer votre idée, vous vous dites : un petit Lasèque inversé ! Sauf que vous n'avez même pas besoin de faire tant d'effort, Mme Suskind a mal dès que vous la mettez un tant soit peu sur le ventre.

" T'as une cruralgie ! "

" Une quoi ? Mais mon amie m'a dit que c'était mon motoneurone qu'avait pris un coup. Et mon ami que mon nerf était fichu, je vais être paralysé ? "

( vous vous retenez d'étrangler les malencontreux )

" Une cruralgie c'est comme une sciatique. On parle d'hernie discale pour désigner ces deux pathologies. Tes vertèbres reposent sur un noyau, quand le noyau bouge lors d'un faux mouvement ou une mauvaise position prolongée, il peut arriver qu'il compresse le nerf derrière lui. Résultat, le nerf crural en l'occurence, déclenche une douleur. Dans ton cas, la douleur part du bas du dos, et descend en avant sur la cuisse. Estime toi heureuse, parce que parfois, cela descend plus bas jusqu'aux orteils. "

" et c'est grave ? " 

" non. " ( la fille blasée ) " un peu de repos, plus d'entrainements de championnat pendant quelques temps... si t'as toujours mal à la fin de la semaine, consulte le médecin. S'il est pas trop con ( mon médecin généraliste est c** ! ) il te prescrira de la kiné. ( ce qui évidemment il n'a pas fait ! ) "

     Donc pendant une semaine vous vous retrouvez à masser Mme Suskind ( ce qui d'ailleurs est plutôt drôle, parce que avec un ventre digne d'un sumo, trouvez une position agréable tient du parcours du combattant ! ;)  ). Mme Suskind qui est légèrement douillette ( ou est ce parce que votre indulgence envers un membre de la famille a ses limites ? ) n'apprécie pas trop certaines manoeuvres. Mais après un " tu masses vraiment bien " complètement ahurie ( oui, je suis quand même pas rester dans cette formation pour rien... ) elle apprend vite qu'un massage pour faire du bien ne ressemble en rien aux papouilles qu'on imagine. ( ou est ce parce que je suis sadique ? )

Là, encore, vous aimeriez qu'elle comprenne, que les anti-inflammatoires en crème ce n'est pas une bonne chose de les utiliser tout le temps pour n'importe quoi. Que n'importe quel anti inflammatoire à haute dose est néfaste. Mais cela rentre dans l'oreille d'une sourde qui va s'empresser une fois que vous avez le dos tourné de l'utiliser... 

     Au bout d'une semaine, comme la douleur reflue mais remonte aussi, elle va consulter le médecin qui lui prescrit des AINS, un décontracturant ( la notice fait peur... vives les effets secondaires. ), des antidouleurs. Et c'est tout ! ( je suis méchante, il a pas été aussi bête que cela, puisqu'il a aussi prescrit un scanner ! ). 

      Une semaine passe à coup de massages décontracturants et de traitements médicaux. Mais la douleur se réveille par moment en station debout prolongé.

Comme on a constaté que ses amis sont de bons conseils ( évidemment ! puisqu'ils lui prédisaient que sa fin était proche ! ), elle leur redemande conseil ( deviendrais je cynique ? ).

Et une autre amie lui lance alors " va vois l'ostéopathe ! "

    Autant dire, que j'ai beau avoir apprécié la méthode du collège ostéopathique que j'ai trouvé très intéressante, et vraiment appréciable dans sa mise en application sur les patients... autant dire que l'ostéo je n'y crois pas. Ca m'énerve... ( rien que de lire, mon journal TV où il dise les pathologies que traite l'ostéo et nous réduire nous kiné à des moins que rien... grrrr ). 

Bref, j'aime pas les ostéo.

Je pense que certains sont vraiment bons. Mais que s'ils l'étaient vraiment, on les mettrait sous la tutelle d'un médecin !

Parce que nous, kinés, nous sommes bons, doués... et qu'on doit attendre qu'un pauvre médecin généraliste qui aime les kinés ( rigolez pas, ils sont rares ) prescrivent des séances à nos patients ( je revois encore cette dame avec une PR à un stade très avancé et qui n'a jamais eu de kiné, ni d'ergo... quel gachi ! tout cela parce que son médecin lui a dit " la kiné ca sert à rien " ). 

      Du coup, je m'évertue à défendre mon beafteck depuis une semaine, mais je vais perdre la partie, je le sens... 

" tu comprends, mon amie elle dit que les ostéo sont vraiment formidables " 

Tu parles ! 70 euros la séance. Tu m'étonnes.

Enfin, un vrai dialogue de sourd.

J'aurais cru qu'après tant de loyaux et dévoués services rendus en 4 ans de formations ( enfin, ok, j'avoue je ne suis toujours pas diplômée... ), de massages à des heures indues, de séances de musculations personnalisés, de conseils d'achat, ... etc...

Et qu'avec mon fabuleux diagnostic on aurait eu gain de cause, nous les kinés !

Et bah non !

Prends toi cela dans la gueule ma petite, les amis ( qui se plantent ) sont de conseils plus avisés.

      C'est vraiment pô juste !

***

Autre conseil avisé d'une amie ( oui, je suis réfractaire à ce qui n'a pas de fondement scientifique mais tout de même assez ouverte d'esprit, pour savoir que tout ne se guérit pas par la science. Et qu'en terme de soins, les patients sont exigents et crédules ).

- Pour les douleurs liées aux lombalgies :

* Hyperium

* La griffe du diable : Harpagophytum procumbens

- Pour les douleurs liées aux arthroses :

* cartilage de requin

Merci pour ces deux infos de les vérifier auprès des phytothérapeuthes. Ils me viennent de patients, mais comme je n'y connais rien, je vous recommande chaudement de vous renseigner si un tel traitement vous intéresse.

***

Kath.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kasey 42 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog