Magazine

Initiation à la sensualité (suite) : sorties chic et cours d’effeuillage

Publié le 14 juin 2011 par M4ri4

Strip-TeaseSource : Secret Square

Maintenant que vous êtes quasiment incollables sur les jouets pour adultes, passons aux activités, car il existe des lieux, des cours qui développent l’imagination ainsi que l’appétit. Encore une fois, tout ceci souffre d’une mauvaise image. Heureusement, je suis là pour ouvrir vos chakras !

Les clubs de strip-tease.

Votre vision : un lieu plutôt sinistre, aux filles maquillées avec outrance vous proposent diverses danses allant de très habillées à nues, le tout sous les regards d’hommes peu recommandables et pas très propres sur eux.

Ma vision : un lieu chic, avec des canapés, où le droit d’entrée est payant, où l’on ne distribue pas des billets aux demoiselles, mais on leur donne un ticket (préalablement acheté évidemment). Pour ma part, j’ai eu l’occasion de me rendre au Secret Square (anciennement, le Stringfellows), cordialement invitée par deux gentlemen (pour toutes infos concernant les prix, il ne faudra donc pas s’adresser à moi). Toujours autant curieuse par nature, j’ai observé ET apprécié. Les femmes « se présentent » sur la pole dance (avec la barre), elles font un show le temps d’une musique. Vous choisissez celle(s) que vous préférez. Deux options s’offrent à vous : la table dance (la demoiselle danse contre vous – interdiction de toucher, je le rappelle – et enlève le superflu, si mes souvenirs sont bons, le haut et la jupe) ou la danse privée (nudité complète et dans une pièce privée). Pour avoir eu droit à tout, je peux vous dire que c’est très loin d’être glauque. C’est glamour, sexy bien sûr, sensuel et même en tant que femme, je me suis prise au jeu de la séduction. Vous pouvez parler avec les danseuses pour vous sentir plus à l’aise avec elles avant de passer à la suite.

Tenue très correcte exigée. Dans le même acabit, vous avez le Pink Paradise, le Hustler Club, le Tribar ou encore le Crazy Horse.

Glitter Fever
Source : Miss Glitter Painkiller

Les cours et autres soirées.

Je vous avais déjà parlé de la Glitter Fever. La dernière aura lieu au Backstage by the Mill. Miss Glitter Painkiller organise aussi des cours d’effeuillage (pour vous tenir informé). Gentry de Paris (une effeuilleuse connue dans le monde du burlesque) donne des cours à l’École Supérieure d’Effeuillage. Tout cela dans le but, soit de vous divertir et d’oser monter sur scène (sachez qu’il y a quelques hommes qui osent l’effeuillage), soit de faire plaisir à l’homme de votre vie. Et n’oubliez pas que le strip-tease et l’effeuillage sont deux choses différentes, les approches ne sont pas les mêmes. Il y en a un qui vise la nudité totale et l’autre, le rétro, la nudité partielle.

Vous pouvez toujours garder un œil sur les événements à venir grâce à Facebook.

Avec tout ça, vous avez de quoi vous occuper seul, en couple, voire plus si affinités.

Fanny – Miss Bobby


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


M4ri4 616 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte