Magazine Humeur

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 6. Episode 16.

Publié le 14 juin 2011 par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2011-06-09-23h40m34s254.png

Esprits Criminels // Saison 6. Episode 16. Coda.


C'est ce que j'appelle un bon épisode d'Esprits Criminels. La série nous a habituée cette saison à des copies d'épisodes déjà vu dans des saisons précédentes (le tout avec plus ou moins de succès) et à des inspirations très lâches sur des livres connus. "Coda" sort de cette bataille pas vraiment pastel pour sortir les couleurs et dessiner ce qui est un des meilleurs épisodes de la saison, ah non, le meilleur pour le moment. Tout d'abord pour l'intrigue autour de Prentis.
J'aime bien ce personnage et Paget Brewster est géniale. Le développement prend une tournure de téléfilm de l'après midi et je dois dire : j'adore ça. C'est tellement jouissif. Ce retour de la femme bafouée. Après il y a quand même la scène finale qui pour le coup, était vraiment intéressante. Prentis retrouve donc le grand méchant qui la poursuis depuis le début de la saison. On sent donc que toute l'équipe va être en danger et j'aime ça. Les bases sont là, j'espère juste que l'application sera pas bâclée.

vlcsnap-2011-06-09-23h55m53s232.png
Du côté de l'affaire de la semaine, "Coda" se penche sur l'enlèvement d'un couple par un père de famille qui a perdu ses enfants à cause de ses problèmes financiers. Le seul témoin est le fils du couple, autiste. Ce que j'ai adoré avec cette histoire c'est qu'au final, on en fait pas des tonnes autour de tas de scènes d'action. C'était plus de l'émotion. Les scènes entre Reid et le jeune autiste étaient absolument géniale. Matthew Gray Gubler est vraiment un des meilleur atout de cette série. Il le prouve mainte et mainte fois. C'est ce que j'aime justement avec cette série. Les petites scènes intimes notamment avec Hotchner et son fils étaient pas si mal et clôture bien l'épisode.
Ici pas de place au "méchant", c'est juste un père de famille qui a kidnappé un couple pour gagner de l'argent. L'idée était louable et l'épisode met le tout bien en avant. La crise économique fait rage dans le bas pays qu'est les Etats-Unis. C'était donc assez touchant et l'on arrive à compatir pour le "méchant" de l'histoire. Au final, "Coda" était une jolie surprise avec de l'émotion mais aussi des bons moments de rythme sans trop en faire. Parfois un peu de légèreté peut faire le tout.
Note : 8/10. En bref, le meilleur épisode de la saison, mené au diapason par une intrigue touchante puisqu'elle pourrait sortir de la réalité de n'importe qui. Pas mal du tout.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18105 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte