Magazine Société

Japon : il collectionnait la salive de fillettes

Publié le 14 juin 2011 par Mcetv

http://static.mcetv.fr/img/2011/06/salive.jpg

Un japonais de 55 ans collectionnait, depuis 17 ans, la salive de centaines de fillettes qu’il filmait en train de cracher

Certaines pratiques demeurent un mystère. Celle-ci en fait partie. Toshihiko Mizuno, un japonais de 55 ans sansemploi, a été interpellé à Tokyo pour « conduite indécente ». L’homme récoltait, depuis des années, des échantillons de salive auprès de fillettes accostées dans la rue, dont il filmait la cavité buccale et la bouche au plus près. Un délit est passible d’un an de prison ou d’une amende d’un million de yens (9.000 euros).

« Il les a filmées en train de cracher »

Détraqué, l’homme suivait toujours le même mode opératoire : il se faisait passer pour un scientifique qui demandait à ses petites victimes de lui donner un échantillon de leur salive « à des fins de recherches »« Il les a filmées en train de cracher et leur a aussi demandé d’ouvrir la bouche afin de prendre des images de leur cavité buccale et de leur langue », a indiqué un porte-parole de la police à l’AFP« Il avait l’habitude de faire ça pour assouvir ses penchants sexuels. »

4 000 fillettes abordées, 500 salives récoltées

Selon les enquêteurs, les trois dernières victimes, âgées de 9 et 10 ans, ont été approchées séparément entre octobre et décembre 2010. L’homme en aurait ainsi abordé près de 4 000 et aurait réussi à prélever la salive de 500 d’entre elles au cours des 17 dernières années, à Tokyo et dans sa banlieue. Les policiers ont retrouvé chez lui 26 bandes vidéo montrant plus de 200 fillettes, ont rapporté les agences de presse Jiji et Kyodo.

Lauren Clerc


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mcetv 493 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine