Magazine Poésie

Оne wіng's gіrl : pоème Сіty's lіgⱨt pⱨіlоsоpⱨy

Par Illusionperdu @IllusionPerdu

City's light philosophy


La ville s'étend au loin, sous mes fenêtres,
Et d'une longue file de voitures je vois naître
En un rêve éveillé les figures d'une vie
Noyer dans l'éternité leurs destins infinis.
Les phares clignotent et leur rythme saccadé
Dans mon esprit forme, mélodies perturbées,
Les appels sourds de citoyens en détresse
A présent lourds de colère, de tristesse.
Et le serpent mécanique resserre son étreinte.
Des bâtiments gris, s'élève une plainte,
Hurlement pathétique qui résonne dans la nuit.
D'une masse informe, qui encore, ne luit
Viendra la révolte, contre toutes ces choses
Qu'on voudrait détruire, mais que jamais on ose.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Illusionperdu 3193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines