Magazine Info Locale

Dépénaliser le cannabis : la proposition courageuse de Daniel Vaillant

Publié le 16 juin 2011 par Gezale
Dépénaliser le cannabis : la proposition courageuse de Daniel VaillantLa proposition de Daniel Vaillant est courageuse, intelligente, conforme à ce qu'on attend d'un parti de gouvernement responsable. Quelle est-elle ? Il suggère de créer une filière nationale du cannabis inspirée de celle du tabac. L'ancien ministre de l'Intérieur prend soin de préciser qu'il est contre la consommation de cannabis mais que l'interdiction d'usage devenue délictueuse ne règle aucun des problèmes posés par la vente, la circulation, l'échange, la culture de cette herbe quelque peu hallucinogène.
Autrement dit, Daniel Vaillant, s'il ne propose pas la légalisation du cannabis, invite les gouvernants à dépénaliser l'usage et à réglementer une filière poursuivant l'interdiction de publicité et de vente aux mineurs. Il faudra inventer des lieux et des modes de consommation puisque l'interdiction absolue est un échec complet. Pire même puisque cette interdiction favorise les marchés souterrains, les ventes incontrôlées et les bénéfices colossaux tirés du trafic d'herbe marocaine pour ne citer que celle-ci.
Le rapport de Daniel Vaillant, original, a été transmis aux responsables du PS. Il faudra bien à un moment ou à un autre, que le bureau national de ce parti voire plus, se saisisse de ce rapport et fasse des propositions aux Français dans son programme présidentiel. Il va de soi que la droite ne s'engagera pas sur cette voie. La droite ne connaît que l'interdiction, la répression. Jean-Pierre Raffarin, ancien premier ministre, expliquait pourtant, hier soir, que s'il était personnellement pour l'interdiction, il comprenait fort bien qu'on puisse avoir un avis différent et se montrait ouvert à une discussion. Raffarin n'est pas Guéant.
La question se pose de savoir si Martine Aubry, compte tenu du temps qu'il lui reste à la tête du PS, osera aborder ce sujet de société comme première secrétaire, candidate ou au contraire préférera attendre des jours meilleurs qui, comme chacun sait, ne viennent jamais. Eric Raoult, député UMP, maire du Raincy, propose déjà une pétition antidépénalisation. Gageons qu'il ne sera pas le seul à la signer.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gezale 7337 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine