Magazine Insolite

De Port-Cassafières à Saint Gilles… A la découverte de la gastronomie !

Publié le 17 juin 2011 par Julieblog

De Port-Cassafières à Saint Gilles… A la découverte de la gastronomie !Nous pouvons partir en vacances pour différentes raisons. Nous souhaitons passer des vacances originales, ou rencontrer de voyageurs le long de la route, ou apprendre un peu d’histoire ou tout simplement nous détendre… Et moi, je le fais car souhaite manger !

Peut-être que vous ne le savez pas, mais la région camarguaise à une grande variété de produits locaux, plats et boissons. D’ailleurs, les produits locaux tels que le riz rouge, les huîtres, le sel, la viande de taureau et les olives sont de très bonne qualité et sont très connus pour leur fraîcheur.

En faisant de recherches pour préparer mon voyage, j’ai trouvé qu’un bon moyen de partir à la découverte de la gastronomie en Camargue et de passer de vacances inoubliables est de louer un bateau. Quelques personnes pensent que c’est très difficile à faire et qu’il faut un permis, mais c’est faux. Personnellement, je pense que c’est une chose qu’il faut faire au moins une fois dans sa vie ! Voilà pourquoi je me retrouve à Port-Cassafières avec un groupe d’amis. Nous sommes tous prêts à prendre la barre et à entendre attentivement les conseils de notre instructeur de navigation.

De Port-Cassafières à Saint Gilles… A la découverte de la gastronomie !
2 heures après avoir quitté notre base de départ, notre découverte commence sur Agde. Ici, larguer les amarres est extrêmement facile et nous pouvons y rester pour la soirée. L’une des spécialités de cette ville est la bourride à l’agathoise. Ce plat est fait à base de poissons locaux, mijotés dans une sauce à base de tomates, d’ail, d’oignons et d’huile d’olive,  et le tout relevée avec du piment et des herbes de Provence. Un vrai délice ! N’hésitez pas à visiter le restaurant La Perle Noire (20, Rue Chassefières – Quai Alexandre Dreuille), qui vous offrira un bon rapport qualité / prix et une vue imprenable pour un coucher de soleil que vous n’oublierez jamais !

Nous avons passé une bonne soirée à bord et maintenant nous sommes prêts à reprendre notre voyage en direction de Marseillan. Plusieurs personnes nous ont conseillé de visiter les Caves de Noilly-Prat, donc nous avons voulu découvrir ce qui se cache derrière leurs secrets de fabrication. Pas de chance pour nous, ils ne dévoileront pas leurs secrets aujourd’hui. Ils nous ont offert la possibilité de déguster leurs vins et je dois dire que j’ai beaucoup apprécié.

De Port-Cassafières à Saint Gilles… A la découverte de la gastronomie !

Saviez-vous que la moitié de la production française d’huîtres est originaire de l’Étang de Thau ? En tout cas, c’est assez pour convaincre les autres de s’arrêter sur le petit port de Bouzigues. La zone de production de mollusques s’étend sur plus de 250 hectares. Certains producteurs nous permettent de découvrir la conchyliculture et de déguster de produits péchés le jour même. Il y a rien de mieux !

Après avoir passé toute la journée à la découverte des villages (et leurs spécialités !) sur le bord de l’étang, nous voilà enfin arrivés sur Sète, la Venise du Midi. Il y a tellement de choses à voir et de produits à déguster, que nous ne savons plus où tourner la tête !  Finalement, nous nous sommes arrêtés sur le Restaurant La Calanque pour manger une tielle à la sétoise et une bouillabaisse royale. De quoi nous donner un bon aperçu des plats de la ville !

De Port-Cassafières à Saint Gilles… A la découverte de la gastronomie !
Puisque nous étions bien fatigués de la journée de la veille, nous avons décidé de rester sur Sète pour la nuit. Rien ne nous a empêché de nous réveiller très tôt pour arriver sur Frontignan avant midi. Je dois dire que le Muscat, très connu pour être l’un des meilleurs au monde, mérite sa réputation. J’étais surprise d’entendre qu’on n’ajoute pas de glaçons à son verre, mais que nous devons le mettre au frigo quelques heures avant la dégustation. Comme quoi, nous pouvons apprendre des choses très intéressantes lors d’un voyage. Si vous êtes à la  recherche d’un bon accueil et pour en savoir plus sur cette boisson, visitez la Cave Favier-Bel (7 avenue du général de Gaulle).

A 15h50 nous faisons déjà la queue pour passer sous le Pont de Frontignan. Il faut dire qu’il y a déjà beaucoup de personnes qui attendent et que nous sommes bien contents d’être arrivés un peu en avance. Nous souhaitons rejoindre Palavas-Les-Flots avant que la nuit ne soit tombée.

Une fois arrivés, nous sommes prêts pour prendre un diner préparé dans la cuisine de notre bateau (qui d’ailleurs est très bien équipée). Et oui, nos estomacs ont besoin d’un peu de repos après ces derniers jours. Le lendemain, puisque nous sommes sur une station balnéaire, nous avons décidé de faire de ballades en vélo et aller nous baigner dans la mer. Toute une journée remplie de bonheur qui ne peut pas être complète si nous ne mangeons pas une spécialité de la ville. Ainsi, le soir, nous nous retrouvons à la Rôtisserie Palavasienne (rue de l’Église) pour prendre une rouille palavasienne. Nous n’avons pas été déçus ! Une fois de plus, nous irons au lit avec le ventre plein…

Le moment de partir de Palavas est arrivé et donc, nous rejoignons Aigues Mortes dans la matinée. Depuis que nous avons quitté Port Cassafières, j’ai envie de manger de la viande de taureau qui est un produit très spécial en Camargue. Voilà enfin l’opportunité de la goûter chez L’Eden (8, Denfert Rochereau). Un vrai moment de plaisir et les plats sont succulents ! C’est une adresse qu’il ne faut pas manquer !

Malheureusement, nous sommes déjà à la fin de notre voyage et nous voici arrivés sur Saint Gilles. Nous partons avec le cœur lourd, le ventre bien rempli, plein de souvenirs et quelques kilos en plus. Je n’ai pas envie de quitter le bateau, mais maintenant, je suis sûre que nous pouvons reprendre l’aventure très bientôt pour découvrir une nouvelle destination !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Julieblog 240 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines