Magazine Beauté

Un regard de braise, le khol, maquillage des yeux

Publié le 31 mai 2011 par Tahuski @tahuski

 

khol

Le khôl, mot magique renvoyant à l’univers secret des femmes. Beauté éternellement féminine et geste gracieux de la main experte  face au  miroir complice.

Le khôl peut être noir ou gris selon les mélanges qu'il contient.

Les Égyptiens l'utilisaient en tant que collyre pour prévenir et soulager des infections oculaires, et peut-être aussi pour protéger les yeux des fortes réfractions de la lumière du désert. Le pharaon et ses sujets semblent avoir été également conquis par l'effet esthétique que conférait le khôl à leur regard, et femmes et hommes l'utilisaient pour se maquiller. On en trouve de nombreux exemples dans l'iconographie égyptienne antique.

Au fil des siècles, le khôl a continué à être utilisé par les Arabes et les Berbères.

Les recettes traditionnelles de cette poudre varie de l'Irak au Maroc, chaque région et chaque famille ayant ses propres recettes et variations.

Traditionnellement, on l'applique en utilisant un bâtonnet en bois appelé mirwed. Après l'avoir enduit de khôl, on glisse le bâtonnet entre les deux paupières jointes et, par un mouvement de va et vient, le khôl souligne harmonieusement l'œil ou la paupière.

BEAUTE2
55675069

 Le khôl est toujours utilisé par les femmes d'hier et d'aujourd'hui, la modernité s'en est accommodée.

Symbole de la beauté orientale, il demeure donc le meilleur des produits de beauté.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tahuski 19 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte