Magazine Société

régénération

Publié le 18 juin 2011 par Hoplite

Satan is happy with your progress.jpg

« Andrew Neather, qui rédigeait les discours de Tony Blair, Jack Straw et David Blunkett, a fait une révélation de taille, dans l’émission Question Time de la BBC. Il a en effet dévoilé que l’énorme augmentation de l’immigration durant la dernière décennie était une politique délibérée et organisée par les Travaillistes afin de modifier la constitution ethnique de la Grande Bretagne :

« Outre les besoins du marché du travail, il y avait également une motivation « politique » derrière la politique d’immigration. [Les ministres entendaient] mettre le nez des conservateurs dans la diversité ».

Cet apparatchik de premier rang a précisé que les dirigeants travaillistes avaient opéré secrètement, craignant que cette politique ne perturbe « la classe ouvrière qui est son vivier électoral ». Les vraies raisons, qui figuraient dans les premières versions du rapport Performance and Innovation Unit, rédigé par Downing street, ont été supprimées dans la version finale du document afin de ne pas révéler cette politique délibérée et organisée. Selon lui :

« l’immigration de masse était pour le gouvernement le moyen de rendre le Royaume Uni totalement multiculturel. Cette politique délibérée a duré de 200 au moins jusqu’au mois de mai 2008, date à laquelle on a mis en place le nouveau système de points.»

Ce qui a entraîné l’arrivée, selon le think tank Migration Watch, de plus de trois millions de nouveaux immigrés. » (Source : Faits et documents 15-30/11/09)

Je reviens brièvement là-dessus car cela éclaire beaucoup de choses :

-les révélations de ce cuistre progressiste sont à mon avis emblématiques de la quasi-totalité de la classe politique et médiatique européenne,

-à rebours de la doxa bien-pensante qui répète en boucle que l’immigration de masse/ de peuplement que connaît ce continent depuis 40 ans obéit seulement à un rationnel économique et/ou démographique, elles démontrent une vision idéologique claire: MODIFIER LA CONSTITUTION ETHNIQUE DE LA GRANDE-BRETAGNE ! rien de moins et on comprend que pour des sujets aussi secondaires, les peuples concernés n’aient pas été consultés,

-mieux encore, la volonté de dissimuler cette entreprise est manifeste : pas question de s’ouvrir de cette question aux ploucs trops cons pour saisir la beauté du projet multiculturel//Babel mais assez bon pour constituer malgré tout le « vivier électoral » de ce « parti travailliste » émétique qui les poignarde dans le dos,

-j’imagine que ces enculés s’étonnent après de l’abstention électorale grandissante et de la défiance des citoyens à leur égard, ce fameux "divorce", objet de tant d'interrogations chez nos amis têtes-plates des Inrocks ou de Terra Nova, d'ailleurs décidés à régénérer un peuple français de substitution en faisant appel aux "jeunes, femmes et immigrés", achevant ainsi de trahir leur "vivier électoral",

-étonnant comment cette entreprise, idéologique et coercitive, de régénération de peuples entiers, à leur insu et pour leur « bien », rappelle celle des révolutionnaires Français les plus « intransigeants », comme Fouché (dit le « mitrailleur de Lyon »…):

« Le peuple Français ne veut pas plus d’une demi instruction que d’une demi liberté ; il veut être régénéré tout entier, comme un nouvel être sorti des mains de la nature ». (Nature humaine et Révolution Française, Xavier Martin)

L’idéal serait sans doute finalement de régénérer nos élites. D'une manière ou d'une autre.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hoplite 212 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine