Magazine Cinéma

Critique Ciné : Triangle, un film d'horreur réfléchi

Par Delromainzika @cabreakingnews

triangle.jpg

Triangle // De Christopher Smith. Avec Melissa George et Joshua McIvor.


Je connais bien les direct-to-DVD pour être des navets. Finalement, je suis plutôt surpris dans le bon sens du terme par Triangle, réalisé par le réalisateur de Creep ou encore Severance. L'efficacité du film tient vraiment dans son côté totalement barré. On sait plus qui est qui et la fin embrouillera l'esprit de tout le monde mais donnera également une vraie réponse à l'intrigue principale. Là où le film pêche vraiment c'est avec Melissa George qui est à la fois étonnante et rougissante de peur. Le film est finalement plutôt bien travaillé malgré le sujet de départ assez bancal et pouvant laisser place à tous les supplices du film d'horreur navet-ique. C'est tout simplement un bon film d'horreur avec son atmosphère bien à lui.
Perdus dans le triangle des bermudes, les passagers d'un bateau chavirent et rejoignent un mystérieux navire abandonné. A bord, ils devront combattre leur côté sombre.
L'histoire en elle même était pourtant bateau (c'est le cas de le dire) mais tout prend un sens très vite. On sent l'atmosphère pesé sur le spectateur, on ne sait pas trop à quoi s'attendre mais au final, l'ensemble avance à merveille. La maîtrise du film se fait sur toute sa longueur. Bizarrement, ce film me rappelle un peu dans un tout autre genre la mini série Persons Unknown diffusée l'été dernier sur NBC ou encore Le Prisonnier. Il y a des empreintes qui ne trompent pas malgré le changement total d'univers. C'est singulier comme film, on ne s'attends pas du tout à la suite, bien que l'on connaisse certains rouages avant même de les voir à l'écran.
Ce qui raisonne comme une bonne idée au final c'est qu'il répond petit à petit à toutes les questions que l'on se pose sur le film. Le scénario est donc très bien ficelé et à la fois, le film fait réfléchir : Pourquoi ? Comment ? Où ? Triangle n'est pas le film du siècle mais il vaut vraiment le détour. Pour un film qui sort en DVD directement sans passer par la case cinéma, je trouve que c'est regrettable de passer à côté. Alors que l'on s'attends à quelque chose de banal et déjà vu, finalement c'est de la bonne surprise que le scénariste a en magasin. Et puis Melissa George est divine dans son rôle, tantôt un peu folle, tantôt excellemment torturée, …
Note : 6.5/10. En bref, un bon film d'horreur qui change un peu la donne en embrouillant l'esprit de son spectateur.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine