Magazine Sport

Le Tour des Flandres à Nice ?

Publié le 12 février 2008 par Philostrate
   L'actualité du sport est pleine de surprises. Reconnaissons-lui  au moins ce mérite. Laissez en janvier le Dakar moribond au Portugal, vous le retrouvez un mois plus tard sur les  routes d'Amérique du Sud, où devrait se dérouler l'édition 2009 du célèbre rallye-raid ! Le défunt Paris-Dakar devient "El Dakar", comme s'amuse à le titrer aujourd'hui en Une notre quotidien sportif national. Un brin ridicule, certes,  mais ce Dakar de Buenos Aires, plus métissé qu'un album de Bernard Lavilliers, pourrait bien faire des émules.      Aujourd'hui, un événement sportif est avant tout une marque. Qui permet de vendre des droits télé, du rêve numérisé, des produits dérivés. Pourquoi dès lors se tracasser pour des histoires de lieu et de tradition ? Christian Bîmes, président de la Fédération française de tennis, devrait y réfléchir. Lui qui se plaint de l'exiguïté du stade de Roland-Garros, qui rêve d'y annexer le bois de Boulogne et regrette le manque d'enthousiasme des pouvoirs publics devant son projet d'extension des installations, ferait mieux de plier ses gaules et d'aller voir ailleurs.    Au lieu de gaspiller bêtement de l'argent à rénover le court Philippe-Chatrier, comme il le fait en ce moment, pourquoi ne songe t-il pas à exporter son tournoi ? Après le "Dakar de Buenos Aires", on pourrait bien avoir les "Internationaux de France de Dubaï". Qui y verrait une quelconque différence : mêmes joueurs, mêmes plans serrés sur les courts et les panneaux publicitaires. Pourquoi pas même un "Roland-Garros" itinérant ? Une année dans le golfe persique, une autre en extrême-orient, le tout indexé sur les cours du pétrole ou des bourses asiatiques. Tout bénef' mon Christian, tout bénef'…    Idem pour le cyclisme. Les classiques de printemps se déroulent trop souvent sous la pluie, sur des chaussées aux revêtements sortis des âges farouches ? Qu'à cela ne tienne, déplaçons Flandriennes et Ardennaises de quelques centaines de kilomètres vers le Sud. Un Tour des Flandres à Nice, ça aurait de la gueule, non ? Pour l'occasion, on pourrait même créer un mini secteur pavé - mais parfaitement de niveau s'il vous plaît…- sur la Promenade des Anglais. L'épreuve y perdrait peut-être en difficulté, mais y gagnerait sans doute en crédibilité. Car, est-il vraiment bien raisonnable de garder au calendrier international des courses aussi éprouvantes, véritables pousse-au-crime pour nos jeunes coureurs français, tous propres et sains ? En ces temps de croisades antidopage, cette question ne saurait être prise à la légère.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Philostrate 187 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine