Magazine Info Locale

Aucun regret pour le changement à la tête d’AREVA

Publié le 20 juin 2011 par Dornbusch

Exprimons nous pour une fois (n’est pas coutume) sur l’actualité. Le changement de direction dans le groupe nucléaire Areva a ému un certain nombre de mes camarades socialistes (pas qu’eux d’ailleurs).

Je n’en fais pas partie.

J’avais écrit pluseurs billets sur ce sujet (http://dd2007.parti-socialiste.fr/2010/11/24/ou-va-areva-droit-vers-le-gouffre/ et http://dd2007.parti-socialiste.fr/2009/07/02/ou-va-areva/) parmi de nombreux sujets consacrés à la politique énergétique.

Mais au delà des dérives de la gouvernance du groupe, c’est véritablement un mode de gestion, « privatisant » réellement un groupe public que je n’ai jamais supporté et que j’ai toujours combattu.

Combat contre la volonté d’introduire en Bourse un groupe, au profit principalement de quelques uns, de quelques hauts cadres et de requins attirés par cette nouvelle proie et déjà fortement enrichis lors de précédentes privatisations. Malheureusement la France a aussi une population d »oligarques », mal enrichis, lors de privatisations hasardeuses.

Combat contre un système qui considère la corruption, sur le territoire national comme à l’international comme un mode normal de gestion. Même si le « business international » n’est pas un univers d’enfants de choeur, certains contrats en Republique Démocratique du Congo (http://www.monpoleecologique.fr/content/areva-rdc-un-contrat-en-toute-transparence) et plus encore au Niger, ou les contrats avaient déclenchés une série de graves troubles politiques (http://www.usinenouvelle.com/article/le-niger-renegocie-ses-contrats-avec-areva.N128270) ne pouvaient être acceptables.

Les administrateurs publics sont trop souvent peu exigeants dans ces groupes publics et laissent une liberté excessive aux dirigeants, qu’aucun dirigeant de groupe privé ne saurait se permettre. Il nous appartiendra dans les prochaines années de gérer et d’administrer les groupes publics comme tels et non comme des proies potentielles pour des requins sans états d’âme.

David Dornbusch

Secrétaire de la section socialiste de Fontenay sous Bois – Blog d’actualité politique de la 6° circonscription du Val de Marne (Fontenay sous Bois, Vincennes, Saint Mandé)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dornbusch 490 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine