Magazine

Comment le thermalisme est né à Dax

Publié le 21 juin 2011 par Mpbernet

Splendid_1_018Une légende est solidement accrochée à la découverte des bienfaits des eaux chaudes de Dax et à celui qui serait son premier curiste : « le chien du légionnaire ».

Splendid_1_014
Un légionnaire en garnison dans la cité des eaux avait un chien perclus de rhumatismes. Partant en campagne et sachant que son pauvre chien ne pourrait pas le suivre, il se résolut à le noyer. S'armant de courage, il le jeta dans l'Adour.

Quand le légionnaire revint, il eut la surprise de retrouver son chien revigoré par la boue thermale dans laquelle il avait échoué au bord du fleuve. Le thermalisme était né.

Splendid_1_038
Au centre de la ville, on peut admirer l'étrange fontaine chaude, qui débite 2 400 000 litres d'eau chaque jour, à 62 degrés, salée à 1g par litre.

Elle fut construite de 1814 à 1818  à l'endroit supposé des sources romaines et porte le nom d'une déesse : Nèhe. Ses eaux boueuses ne sont cependant pas engageantes...Mais de jolies bouches en forme de gueule de lions permettent de la toucher.

Splendid_1_015
C'est l'attrait principal de cette ville de 20 000 habitants, sous-préfecture des Landes, siège de l'evêché, où l'on vient de consacrer une bienheureuse samedi dernier.

Comme quoi, il n'y a pas qu'à Rome...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mpbernet 50874 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte