Magazine Société

brèves locales

Publié le 21 juin 2011 par Micheltabanou

En Bureau Municipal hier soir Mr le Sénateur Maire a reconnu suite à la demande de Patrice Bédouret, Président du groupe PS, que la municipalité devait s'engager dans une signature de convention avec l'association cultuelle qui occupe l'annexe de la mairie dans le quartier des Alouettes. Répondant ainsi aux objectifs de clarté pour le prêt de locaux et dans ce cas précis pouvoir répondre aux exigences dues au respect de la loi de 1905 - ce qui n'est pas une paille!

J'ai lu avec attention la déclaration de Mr le Sénateur Maire lors de l'initiative du 63e anniversaire de l'état d'Israël le 19 juin organisé par les associations communautaires juives de notre ville. Il y a défendu avec conviction semble-t-il les obligations de respect des résolutions de l'ONU par Israël. Il a rappelé la déclaration de Barak Obama sur la reconnaissance par Israël d'un état Palestinien dans les frontières de 1967, tout comme celle d'un état Israelien reconnu par les Palestiniens.

Je déplore la visite passive de certains politiques de gauche, très minoritaires, touristes n'ayant eu à l'esprit la volonté de marquer ces points comme étant la seule condition pour aboutir à une pacification dans cette région. Passivité qui tourne à la complaisance avec le respect du droit des nations édicté par l'ONU.

Ce qui m'a gêné dans cette manifestation c'était son caractère " communautaire " qui était affiché et qui correspond mal à mon idée du vivre ensemble républicain et qui oblitère toute chance de développer le dialogue. En outre il y a également le choix d'avoir effectué un tri quand aux élus invités - un comble pour une salle municipale - alors que la république est une et indivisible.

Dernière brève du jour: les verts locaux ont frappé hier un grand coup en demandant la mise en place en place d'une régie directe municipale des marchés de notre ville en affirmant péremptoirement que des villes en Île-de-France sont sorties de la situation de duopole imposée par deux sociétés. C'est une position khmère qui nie les réalités des commerçants et surtout entraînerait une disparition des marchés sur notre ville alors que M. Michon, notre adjointe à la Vie économique, excelle dans son travail pour développer ce secteur et apporter un renouveau "bio" sur le marché de Verdun. Il suffit de ces attitudes de facile dénonciation et surtout de ces dossiers mus par la une seule volonté idéologique se faisant abstraction de toute réalité.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheltabanou 5858 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine