Magazine France

De la primaire socialiste

Publié le 21 juin 2011 par Arnaud Lehmann

Voici la copie d'un message que j'ai adressé au Parti Socialiste concernant la primaire organisée et l'utilisation du fichier électoral.

Non membre, ni sympathisant du PS, je demande à être retiré du fichier qui va être mis en place à partir de la liste électorale.

J'estime, en tant que citoyen et non en tant que membre d'un autre mouvement politique, que je n'ai pas à être intégré dans le dispositif socialiste.

Le Parti Socialiste tente aujourd’hui de se refaire une santé en proposant une primaire pour déterminer son candidat à l’élection présidentielle.

Soit. Une primaire concernant les adhérents du Parti Socialiste est dans l’ordre des choses. Les partis politiques ont pour rôle de concourir à l’expression démocratique, il n’est ainsi pas aberrant qu’un mouvement souhaite consulter ses affiliés sur le choix de son candidat à la magistrature suprême. J’estime que c’est même une marque de respect louable vis-à-vis de l’engagement de ses membres.

Cependant, le procédé retenu par le Parti Socialiste de s’adresser à l’ensemble des citoyens inscrits sur les listes électorales me paraît plus que discutable à l’heure où l’on vous fiche de part et d’autres.

Un parti politique n’a pas à faire usage d’un fichier émanant des services de la République pour trancher une décision qui ne doit revenir qu’à ses cadres et adhérents, voire sympathisants.

La République n’a pas à palier aux déficiences d’un parti politique et à son impuissance à trancher d’un choix politique interne dans la sérénité. L’ouverture de cette primaire à tous me semble avoir essentiellement pour rôle de noyer les divergences entre courants internes au Parti Socialiste afin d’éviter la difficulté de rassemblement survenue lors des dernières élections présidentielles, autour de la candidate désignée, Ségolène ROYAL.

Une telle consultation est suffisamment relayée par les médias et le net pour qu’elle puisse s’appuyer uniquement sur la base du volontariat et non pas sur la base d’un envoi forcé à tout citoyen inscrit sur les listes électorales.

Le Parti Socialiste peut prendre autant d’engagements qu’il le souhaite face aux accusations de fichage, je ne mets pas en cause sa sincérité sur ce point, cependant les risques de dérives ne sont pas totalement exclus.

Je redoute par ailleurs une confusion par ceux qui ne suivent l’actualité politique que de loin entre une consultation relative à un parti politique et un scrutin pour pourvoir nos instances républicaines de leurs représentants. Notre système est complexe, il est de la mission des parti politiques de l’éclaircir et non pas de l’obscurcir aux yeux de nos concitoyens.

En ce qui me concerne, citoyen inscrit sur les listes électorales, je refuse de participer à votre primaire et de figurer dans vos listings.

Je participe aux élections relatives à nos institutions, aux élections internes des structures associatives ou politique auxquelles j’ai choisi d’appartenir.  J’estime ne pas avoir à être intégré au dispositif d’une consultation d’un mouvement que je ne souhaite pas rejoindre.

Vous prendrez ainsi les dispositions nécessaires pour me retirer des fichiers qui seront établis pour la primaire du Parti Socialiste.

Cordialement,


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Arnaud Lehmann 75 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte