Magazine Séries

The Killing – Episode 1.13 (par Maxx)

Publié le 21 juin 2011 par Speedu
The Killing – Episode 1.13 (par Maxx)

Orpheus descending

Saison 1, Episode 13 sur 13
Diffusion vo: AMC – 19 juin 2011

Maxx prend les commandes d’une review afin de livrer ces impressions sur le season finale de The Killing version US. A t’il aimé ? A t’il détesté ? Découvrez son avis tout de suite !

Voilà c’est la fin de saison, on s’approche enfin de la révélation finale, ça a été parfois laborieux mais on y est. On avait donc laissé dans le dernier épisode, Holder, qui par l’intermédiaire de la prostitué (Alona Tal), découvrait l’identité d’Orpheus, et même chose pour Linden dans une scène beaucoup plus ridicule par l’intermédiaire des e-mails un peu trop sonores de Richmond.

Après avoir un peu confronté Richmond, Linden repart pour partager ses informations avec Holder. Richmond lui n’a pas l’air du tout inquiet de la découverte Linden, c’est donc plutôt louche.

Linden et Holder décide donc de se replonger dans les preuves pour accuser Richmond. Il s’intéresse alors au kilométrage de la voiture dans laquelle rosie a été retrouvée. Alors 2 choses, ça confirme quand même que les 2 sont des enquêteurs plus que moyens, retracer l’itinéraire de la voiture c’est quand même une des première chose qu’ils auraient du vérifier. Et il est quand même étonnant qu’une voiture de campagne de ce type n’est pas de système GPS, mais bon ils ont confirmé à plusieurs reprises que la technologie et eux ça faisait 2.

Bon au moins ça les mets sur une piste, avec entre temps un petit détour puisque le camps du maire à révéler les nombreuses conquêtes de Richmond, une petite perte de temps, ça sert juste à mettre le doute dans l’esprit de Gwen.

Linden et Holder vont donc enfin retracer tout l’itinéraire de Rosie, même si par moment, c’est un peu n’importe quoi, Linden ayant plus de flair qu’un chien et continuer à chercher des preuves en pleine foret de nuit, c’est pas très crédible.

Ca ne donne pas plus de preuves contre Richmond, mais Linden se lâche et va une nouvelle fois confronter Richmond, qui n’a toujours pas l’air inquiet. Cette scène aurait pu être bonne si elle ne servait pas de ressort scénariste grossier (et y a plusieurs scènes de ce type dans cet épisode) pour mettre définitivement le doute dans l’esprit de Gwen qui va donc vendre Richmond.

Mais ça ne suffit pas encore pour arrêter Richmond, c’est Holder qui apporte la preuve finale, une caméra de sécurité à photographier Richmond au volant de la voiture. On tient donc notre coupable, même si il subsiste encore de gros doutes. Linden et Holder peuvent enfin arrêter Richmond et clore l’enquête. Linden passe le flambeau à Holder et s’envole pour Sonoma. Point final ? Pas tout à fait.

The Killing – Episode 1.13 (par Maxx)

Avant revenons sur les 2 autres parties, la partie politique comme depuis le début n’a aucun intérêt, même si maintenant elle est liée à l’enquête. Et donc la partie sur la famille Larsen. Stan n’est pas encore prêt pour rentrer chez lui, il va faire un tour au cimetière puis à l’hôpital voir Bennet, là il rencontre le femme de Bennet et les 2 discutent. Il est assez incompréhensible que Amber ne reconnaisse pas Stan, que ça soit au travers du meurtre de rosie ou celui du tabassage de son mari, il est difficile de croire qu’elle ne l’ait jamais vu.

Par la suite Stan retrouve enfin Mitch qui lui annonce qu’elle part, (on ne sait pas où), c’est vraiment très logique, elle perd une fille, elle décide d’abandonner les 2 fils qui lui reste, même si elle est encore en dépression ça ne colle pas avec le personnage, surtout que dans l’épisode précédent, elle essayait de recoller les morceaux de sa vie et trouver ce que Stan lui cachait et puis son père lui a montré un vieux carnet et elle décide de partir. Mais on est plus à une incohérence près. Y il y aussi Belko mais on y reviendra juste après.

The Killing – Episode 1.13 (par Maxx)

Si on s’était arrêté là, ça aurait fait un épisode moyen, mais bon y avait pas vraiment de scandales, et puis arrivèrent les 5 dernières minutes, qui en plus de donner l’impression de faire pièces rajoutées, remettent tout en cause. Déjà on commence par une nouvelle scène grossière avec Belko qui nettoie son arme, conjuguée à sa scène précédente avec la sœur de Mitch, c’est vraiment ridicule de tout détailler à ce point.

On a ensuite Linden qui ne sait toujours pas mettre son portable sur vibreur, qui découvre que Holder a menti et a fabriqué la preuve qui a permis d’arrêter Richmond. On enchaine avec une

scène qui se veut mystérieuse, avec Holder qui monte dans une voiture dont on ne voit pas le chauffeur et qui a l’air ravi d’avoir permis la chute de Richmond.

C’est totalement incohérent, toute la saison on nous a montré que malgré le fait qu’il fasse encore quelques erreurs, Holder essayait de progresser, de devenir meilleur, il avait entamer sa rédemption. Et là, d’un coup, il prendrait le risque de tuer sa carrière pour faire tomber Richmond plus vite, ce n’est pas logique. En plus ça sent la fausse trahison, enfin il faut espérer que ça soit une fausse trahison, qu’il ait juste fait ça pour faire tomber Richmond plus vite et qu’il n’avait pas un agenda secret depuis le début, sinon ça serait encore plus illogique et ça créerait encore plus d’incohérences avec le reste de la saison.

Et donc la saison se conclue ainsi, sans qu’on sache qui a tué Rosie Larsen, alors que c’était quand même un peu le seul but de la saison, AMC avait fait toute sa promo là dessus. Cela crée donc une frustration et le sentiment que les scénaristes se sont moqués des téléspectateurs. Car contrairement à une série comme Twin Peak, qui était aussi axées sur la résolution du meurtre de Laura Palmer et qui avait été aussi laissé en suspend à la fin de la saison 1. Twin Peak avait réussi a développer tout un univers autour de la série, la série avait développé les personnages, on avait l’impression qu ce n’était pas le seul but de la série. Alors que pour The Killing, quasiment rien a été développé, on ne s’est même pas intéressé à Rosie Larsen, on ne la connait pas, et en plus les seules choses qui ont été développé autour des personnages sont toutes remises en cause, que ça soit la relation Linden/Holder, la relation Stan/Mitch ou celle de Richmond/Gwen, on n’est plus sûr de rien à la fin de cet épisode, ce qui renforce cette impression d’avoir été trompé par les scénaristes et que le téléspectateur a regardé cette saison pour rien. Déjà qu’avant cet épisode, on pouvait dire que pour comprendre la saison il suffisait de regarder le pilot et les 3 derniers épisodes. Maintenant, le pilot et le dernier épisode suffisent, on a rien besoin de savoir d’autre.

The Killing – Episode 1.13 (par Maxx)

Et sinon, non je n’ai pas parlé du Cliffhanger, parce qu’on s’en fout surtout qu’ils ont fait déjà fait des cliffhanger de ce type en cours de saison.

En vrac :

-4 Scènes qui n’ont que pour unique but que d’expliquer une scène future, c’est beaucoup quand même. (Le père de Mitch qui lui montre son cahier ou elle montrait son envie de voyage, la scène entre Linden et Richmond avec Gwen qui écoute, la scène entre Belko et la sœur de Mitch qui montre encore son attachement à la famille, la scène entre Belko et son arme. Et on pourrait presque rajouter celle entre l’ex-de richmond et Gwen, tellement la scène est lourde).

-A aucun moment l’épisode ne réussit à convaincre sur la culpabilité de Richmond, mais aussi à aucun moment il ne propose d’autres pistes pour la saison prochaine.

-Pour la saison prochaine faudrait vraiment qu’il pleuve moins et qu’il y ait un peu plus de luminosité.

-De même pour la saison prochaine que Linden et Holden apprennent à utiliser un ordinateur et un téléphone portable, ça serait déjà un minimum. Ca les ferait avancer plus vite dans l’enquête plutôt que de toute faire à la main.

-Le chef de Linden n’aura vraiment servi à rien de toute la saison.

-La scène du journal avec les ex de Richmond et la scène entre l’ex et Linden/Holder ne servent que de bouche trou.

-Who Killed Rosie Larsen ? Ouais bah en fait on s’en fout.

-Ce cliff est vraiment moisi quand même.

Note: 5/10 avant les 5 dernières minutes, 2/10 après

En conclusion, The Killing est une série qui promettait beaucoup, mais qui n’a jamais su confirmer son potentiel. Notamment du fait d’une adaptation difficile de la version danoise, toute la partie politique a été ratée, trop éloignée de l’enquête, elle n’a quasiment jamais su être intéressante par elle-même. La partie sur les Larsen a souffert d’une mauvaise écriture des personnages en dehors de Mitch et Stan. On ne s’est même pas intéressé à Rosie. Quand à la partie sur l’enquête, elle a souffert de fausses pistes qui se sont révélées trop déconnectées de l’enquête principale, et aussi du fait qu’au fil des épisodes, on a pu s’aperçoit que si Linden avait parfois un bon instinct, au final Linden et Holden passent pour des inspecteurs moyens qui ont fait pas mal d’erreurs et qu’ils feraient bien de faire un stage de mise à niveau face aux nouvelles technologies. Dans les points vraiment positifs, il y a les acteurs, beaucoup de scènes ont été sauvé par la qualité des acteurs, une meilleure charactérisation les aurait encore plus aidé. Donc voilà the Killing est une vraie déception qui ne donne pas envie de revenir voir la saison 2. Si les téléspectateurs risquent de revenir pour le season premiere pas sûr qu’ils restent toute la saison si ils s’aperçoivent que le schéma sera le même que cette année.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Speedu 360 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine