Magazine Focus Emploi

Travaux : Nos conseils anti-arnaques

Publié le 21 juin 2011 par Ludovicgiraud
Travaux : Nos conseils anti-arnaques

Avant le début des travaux en tout genre :

Faites toujours établir un devis détaillé comprenant le taux horaire de main d'œuvre, l'estimation du temps d'intervention, les frais de déplacement et le prix des pièces fournies.
Ce devis est obligatoire dès lors que le montant estimé de l'intervention est supérieure à 150 € TTC et doit être daté et signé par le consommateur.

Quelques conseils qu'il convient de toujours d'appliquer ou de surveiller :
Les entreprises sont tenus de communiquer au client, avant tous travaux :
- les taux horaires de main d'oeuvre
- les modalités de décompte du temps passé
- les prix TTC des differentes prestations forfaitaires proposées
- les frais de déplacement
- le caractère payant ou gratuit du devis et, le cas échéant, son coût
- toute autre condition de rémunération
En cas de litige, adressez vous à la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes ( DGCCRF)  tel : 01 44  87 17 17
En France, les matériaux utilisés lors de travaux doivent être soumis à des normes très spécifiques :
les plaques de plâtre
les plaques utilisées doivent répondre aux spécifications de la norme NF P 72-302 qui prévoit trois qualités de plaques :

  • type A (anciennement Standard) ;
  • type I (anciennement Haute Dureté) ;
  • Spécial feu (PPF) ;
  • type H1 (hydro)(PPM).

Elles sont constituées d'une âme en plâtre recouverte sur chaque face par une feuille de carton lisse, servant à la fois d'armature et de parement et dont les bords longs sont :

  • soit amincis BA, afin de permettre la dissimulation des joints, au moyen d'une bande noyée dans un enduit ;
  • soit arrondis SB (sans bande), le joint étant bourré, en général en deux passes, au moyen d'un enduit spécifique, ou au contraire laissé tel quel, sans aucun traitement, l'arrondi affirmant le joint est un motif de décoration ;
  • soit coupés BC, emploi et mise en œuvre identiques aux bords arrondis ;
  • soit droits BD.

Les dimensions commerciales sont :

  • épaisseurs en mm : 6 ; 9,5 ; 12,5 ; 15 ; 18 ; 20 ; 23 et 25.
  • largeurs en cm : 40 ; 60 ; 90 ; 120 et 125.
  • longueurs en cm : 200 ; 240 ; 250 ; 260 ; 280 ; 300 ; 320 ; 360 et 421.

Le modèle le plus courant est le BA13, d'une épaisseur de 12,5 mm en plaques de 120 par 250 cm.
les Bétons:
Les bétons coulés en place doivent répondre aux exigences de la norme NF EN 206-1 depuis le 1er janvier 2005.
il existe plusieurs types de béton :

  • Les bétons courants
  • Les bétons lourds
  • Les bétons de granulats légers
  • Les bétons cellulaires
  • Les bétons fibrés
  • Les BHP, les BAP, les BFUP

Les isolants :

En 2005, une nouvelle règlementation a vu le jour sous le nom de RT2005. Cette règlementation est applicable à toutes les constructions neuves dont le permis de construire a été déposé à partir du 1er septembre 2006. La RT 2005 fixe une limite de consommation énergétique de référence (appelé Cepréf) à ne pas dépasser. Les exigences à respecter d’hiver comme d’été dépendent de la zone climatique où se situe le projet, soit 8 zones au total combinant températures extérieures et ensoleillement et correspondants à des limites de département.
les principaux produits d'isolations :
- Le monomur terre cuite qui se présente sous la forme de briques à maçonner ou à joints minces servent à isoler les murs porteurs ;
- le polystyrène expansé (PSE) conditionné également en panneaux pour l’isolation des planchers (terre-pleins, dallages, chapes flottantes), les murs (complexes de doublage, isolation par l’extérieur, bardage), les combles habitables (panneaux de toiture) et les toitures-terrasses ;
- le polystyrène extrudé (PSX) également conditionné en panneaux pour isoler les planchers et sols (terre- pleins), les murs, les combles habitables (panneaux de toiture, Sarking) et les toitures-terrasses ;
- le polyuréthane (PUR) conditionné en panneaux pour l’isolation des toitures, toitures-terrasses, doublage des murs, planchers et sols ;
- le verre cellulaire conditionné en panneaux, blocs pour l’isolation des toitures-terrasses.

Le tableau ci-dessous vous propose une comparaison simplifiée des performances isolantes des principaux produits d’isolation :

Matériau Conductivité thermique (W/m.K) Épaisseur pour une même résistance thermique

laine de cellulose 0.035 à 0,043^ 8 à 10 cm (selon la densité)

laine de chanvre 0,039^ 9 cm

laine de coton 0,04^ 9 cm

laine de mouton 0,035 à 0,045^ 8 à 10 cm (selon la densité)

laine de roche 0,04^ 9 cm

laine de verre 0,035^ 8 cm

liège expansé 0,032 à 0,045^ 7 à 10 cm (selon la densité)

perlite 0,045 à 0,05^ 10 à 11 cm (selon la densité)


 



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ludovicgiraud 7 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog