Magazine Afrique

Portrait de Linguère Ndoye, attachée commerciale

Publié le 21 juin 2011 par Ameliepl

Linguere est une ravissante dakaroise qui, après des études en langues étrangères appliquées, a fait un mastère de marketing et intelligence des affaires. Après une première expérience de service clients au sein d’une société d’électroménager, Linguère a déposé son CV auprès du cabinet Liant chargé du recrutement de l’hôtel. Recrutée en pré-ouverture au mois de juillet, elle a commencé paridentifier les clients corporate potentiels tout en s’imprégnant de l’esprit Onomo.

Portrait de Linguère Ndoye, attachée commerciale

Je pensais avoir bien saisi le concept Onomo mais je l’ai vraiment saisi quand je suis allé faire l’étude de la concurrence en visitant les hôtels de même catégorie. Ils n’ont absolument rien à voir d’abord par la capacité d’accueil – 107 chambres chez nous alors qu’en général ils ne dépassent pas 60 chambres – mais surtout par le rapport qualité/prix que nous offrons.”

Dans ses contacts avec les futurs clients, Linguère met en avant ”le confort à moindre prix, la fonctionnalité de la chambre, l’ambition écologique de l’hôtel à laquelle les ONG surtout sont très sensibles, l’utilisation de produits de Marie Diallo et de créations d’Aïssa Dionne qui sont des références, la navette gratuite ou la présence de services dignes d’un 5 étoiles comme la restauration 24h/24”.

Linguère partage son temps entre le phoning le matin pour connaître les besoins d’hébergement des compagnies aériennes, des sociétés, des organisations internationales, des ONG et des ambassades, et les courriers et les visites d’après-midi. Souvent, elle reçoit à déjeuner les clients potentiellement les plus intéressants.

Mon travail n’est pas difficile. Le plus difficile c’est de les persuader de venir visiter l’hôtel. Quand ils viennent, ils sont automatiquement séduits. Jamais je n’ai vu quelqu’un qui m’ait dit « ça ne fait pas l’affaire ». Parfois quand je suis en négociations avec un client, je lui dis « avant de négocier le prix, faisons la visite d’abord ». Après la visite, il ne négocie plus, il dit : « ça vaut vraiment le prix » !

Articles en rapport:


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ameliepl 214 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte