Magazine Santé

Journée mondiale du don de sang

Publié le 21 juin 2011 par Cmonassurance

Journée mondiale du don de sang



Instaurée par l’Organisation mondiale de santé (OMS) depuis 2004, la journée mondiale du don de sang aurait pour objectif de promouvoir le don du sang pour pouvoir répondre aux besoins sanitaires et médicaux qui ne cessent de croître. Pour cette année, la 8ème Journée mondiale des donneurs de sang s’est déroulée le 14 juin dernier.
Afin de donner un coup de pouce au don de sang qui s’est un peu diminué en 2010, la France avait organisé pour cette journée plusieurs manifestations dans plus de 20 villes (expositions, jeux, débats et films). L’organisation de cette journée était sous la responsabilité de l’Etablissement français du sang (EFS) qui détient le monopole du don de sang en France.
Les 1,7 million de Français qui avaient donné leur sang en 2010, soit 4% de la population, avaient permis de soigner 1 million de malades. L’EFS avait déclaré que 10% de dons de plus seraient nécessaires cette année pour pouvoir répondre aux besoins.

Les lieux de collectes étaient bien animés

300 lieux de collecte avaient été mis en place pour cette occasion, certains lieux étaient même dotés d’espace d’exposition, de panneaux et d’animations pour les enfants.
A Paris, le parvis de la gare Montparnasse avait accueilli un village scientifique où étaient proposés des vidéos sur le don du sang (« le parcours d’une poche de sang », « le modèle français », « pourquoi donner »), une salle de classe spécialement aménagée (l’école de Karl le globule), une animation qui a présenté les différentes étapes du don (sous forme de parcours de golf) et un atelier de décoration de cerfs-volants. Un « café des sciences » avait également été mis en place sur le même parvis pour servir de cadre à des conférences-débats qui avaient permis les échanges entre des médecins, des malades et des donneurs de sang.

Donner du sang pour assurer la production des médicaments dérivés du sang

Avec les dons de sang, ce n’est seulement pas l’autosuffisance nationale en produits sanguins (plaquettes, plasma et globules rouges) qui est assurée. Le sang donné permettrait également d’assurer la production des très coûteux médicaments dérivés du sang (MDS). Ces médicaments sont de plus en plus utilisés comme des immoglobulines et des facteurs de coagulation. D’autant plus que ces MDS, surtout utilisés en milieu clinique et hospitalier, ne sont pas soumis aux problèmes de compatibilité de groupes sanguins.
Selon un donneur habitué des rendez-vous de l’EFS, le don du sang reste un geste citoyen et humaniste, à part son aspect sanitaire.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cmonassurance 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine