Magazine

Immense plaque de déchets dans le Pacifique

Publié le 21 juin 2011 par Graeme

Immense plaque de déchets dans le Pacifique A la suite du puissant sĂŠisme et du tsunami dĂŠvastateur qui a suivi au Japon en mars dernier, des millions de tonnes de dĂŠchets de toutes sortes ont ĂŠtĂŠ dispersĂŠes. Environ 25 millions de tonnes sont restĂŠes Ă  terre, mais beaucoup de dĂŠchets ont ĂŠtĂŠ entraĂŽnĂŠs en mer, et vont aller grossir l'immense plaque de dĂŠchets du Pacifique.


Ces millions de tonnes de dĂŠbris proviennent du reflux du tsunami, qui a pĂŠnĂŠtrĂŠ jusqu'Ă  10 kilomètres Ă  l'intĂŠrieur des terres et ravagĂŠ environ 300 kilomètres de cĂ´tes. 500 km2 ont ĂŠtĂŠ submergĂŠs Ă  cette occasion, relâchant des millions de tonnes de dĂŠbris divers : plastiques, mĂŠtaux, dĂŠchets industriels, bois, matĂŠriaux divers, ĂŠpaves de bateaux, conteneurs, bouteilles...   Les plus lourds ont coulĂŠ et vont se retrouver au fond de la mer. Mais un certain nombre d'entre eux vont aller rejoindre ce que l'on appelle dĂŠjĂ  la plaque du Pacifique.
Cette immense plaque se trouve Ă  la convergence des courants marins qui tournent autour du Pacifique Nord.  En quelques annĂŠes, les dĂŠchets et dĂŠbris divers flottants se rĂŠunissent en un lieu unique, sur une immense zone situĂŠe entre Hawaii et la Californie (voir cartes dans la colonne centrale).
Cette incroyable pollution rÊpand dans l'environnement en se fragmentant, entre autres des particules de plastique qui sont ingÊrÊes par les animaux : oiseaux, poissons, mammifères marins etc... Cela crÊÊ chez eux des troubles divers : occlusions, Êtouffements, troubles de la mobilitÊ.
Cette plaque de dĂŠchets est ĂŠgalement dangereuse pour les activitĂŠs humaines : collisions avec des bateaux ou des sous-marins, pĂŞche de poissons intoxiquĂŠs par exemple.
Cela fait des dizaines d'annÊes que les scientifiques alertent sur cette plaque de dÊchets, et les Êtudes qu'ils ont rÊalisÊ montrent que le problème ne s'attÊnue pas, bien au contraire. Chaque annÊe, la plaque prend de l'ampleur avec l'apport de dÊtritus du monde entier.
Cette plaque de dÊchets est dÊsormais sous la responsabilitÊ internationale, du fait de sa prÊsence dans les eaux internationales. Il est donc plus que temps d'agir et de commencer à endiguer le phÊnomène en mettant en place des moyens logistiques.
Voir cartes dans colonne centrale ->

Liens externes :



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Graeme 12261 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte