Magazine France

« La majorité rejette le mariage gay » – Le Figaro, le 15/06/2011

Publié le 21 juin 2011 par Jeunegarde

Nouveau contributeur sur le blog de la Jeune-Garde !

mariage-gay
Pour une information c’est une information… ! Pour une surprise c’est une surprise… ! Pour un coup de tonnerre c’est… ! Je vais ne pas tous vous les faire. Sans surprise donc, la majorité présidentielle, tolérante et progressiste (c’est bien connu) a rejeté une proposition de loi PS visant à légaliser le mariage entre individus du même sexe. Proposition de loi qui avait autant de chance d’aboutir que de demander une loi sur les 32 heures ou une augmentation du SMIC de 25% … !

Pourquoi d’ailleurs avoir une nouvelle fois proposé ce texte devant l’Assemblée UMP ? Un texte qui n’a pas tellement fait parler de lui, quelques lignes dans les journaux, même Christine Boutin n’en « pipe » pas mot sur son blog… Curieusement, le célèbre journaliste d’investigation, Jean-Pierre Pernaud avait ce jour là un sujet sur le Musée du sabot de bois à diffuser au lieu de parler de ça… C’est dire si on connaissait d’avance le résultat quand même Radio Paris (alias TF1) n’en parle pas au 13h ! Le PS veut-il une dernière fois s’assurer que l’UMP est définitivement anti – mariage gay ? Voulait-il se faire un coup de pub et lancer un débat… ?

Madame Dugenou (encore elle !) trouve surement que cette proposition ne tombe pas vraiment à pic, quand elle voit qu’il ne lui reste plus que  298 euros pour finir le mois et qu’il faut qu’elle fasse vidanger son Opel Vectra et qu’elle achète une paire de basket au petit dernier en plus du rappel de la facture EDF…

Attend-on vraiment le Parti Socialiste et la gauche en général autour de ces questions de société ? Est-ce bien cela qui peut rassembler et faire le plein de voix en 2012 ? Je n’en suis pas sûr, en tout cas ce n’est pas ce sujet qui élargira le socle électoral des socialistes au delà de la gauche et territoires politiques limitrophes…

Voici donc une réforme « symbole » : VGE c’était la majorité à 18 ans, l’avortement, Mitterrand accordait la 5e semaine de congés et abrogeait définitivement les restrictions concernant les citoyens homosexuels (en 1982, mon année de naissance, tout un symbole !!), Chirac créait une armée de métier etc… Et 2012, le/la Socialiste X : Le mariage et l’adoption gay ? Assurément oui et tant mieux !!

Le PACS est une avancée majeure dans la reconnaissance des couples de même sexe (même si pour rassurer Mme B. des Yvelines : depuis son entrée en vigueur la part de pacs entre personnes du même sexe est de 12% (chiffre de 2007)). Faut-il rappeler que  le PACS est ouvert aux couples homosexuels comme hétérosexuels.  Ce contrat, signé dans l’austérité et la rigueur d’un tribunal,  permet plus largement à deux personnes majeures (peu importe leur sexe) d’organiser leur vie commune, à condition qu’elles ne soient pas de la même famille ni déjà mariées par ailleurs. Il crée des droits et des obligations pour les deux personnes qui le contractent, en particulier une aide mutuelle et matérielle.

Voilà donc l’argument des « antis » qui concèdent en serrant les mâchoires écumantes de haine et de mépris : « Ah ben les péd…,les tarl… les zomossescuels,  ils ont le PACS alors qu’ils s’en contentent, ‘vont point dénaturer not’ beau mariage hétéro ! » , « N’est ce pas ! », aurait ajouté Jean-Marie L. de Saint-Cloud.

Les différences entre le mariage et le PACS restent pourtant significatives :

- A commencer par le fait que les pacsés ne disposent d’aucun droit concernant la filiation, ainsi des situations tragiques peuvent se nouer en cas de décès du seul parent légalement reconnu par la loi.  Je ne sais pas si on peut vraiment se figurer l’intensité du drame et le traumatisme, en plus du deuil (!), d’un enfant qu’on sépare ce celui ou celle qu’il considère comme son père ou sa mère…

- Le PACS ne donne pas de droit de séjour automatique au conjoint étranger. Il est cependant possible au titre de « vie privée et familiale » et après un an minimum de pacs sur le territoire français d’obtenir un droit de séjour. De plus, dans nombre de pays (Maroc, Tunisie, Cameroun, etc), les consulats français refusent de signer les PACS. Quelques centaines de couples binationaux vivent ainsi séparés ou dans la clandestinité en France… Génial non ?!

gay-adoptions
Evidemment à travers le « mariage homo », tous voient en perspective l’ouverture des droits à l’adoption. Celle qui fait si peur aux ignorants. Celle là même qui fait encore penser à quelques étroits d’esprits (je pèse mes mots) que les homosexuels sont tous des pédophiles qui vont adopter des enfants en guise de « jouet sexuel »,  là où d’autres diront que deux femmes qui élèvent un enfant vont en faire un pervers, un enfant déséquilibré, voire même (Diantre, Marie-Chantal mais quelle horreur !) un homo souffrant d’un complexe de castration si par malheur c’est un garçon… ! Et j’en passe ! Ça hérisse les poils et pourtant, ça existe… Ça se maugré dans les villages comme dans les salons huppés du XVIe … même parfois chez des gens très bien, oh oui des gens tellement gentils, des gens… « de gauche »… ! (On peut être homophobe et de gauche… au même titre que certains diront «chui pas raciste mais j’aime pas les arabes »… Je m’égare !)

Qu’on se rassure : il n’y a pas plus d’enfants déséquilibrés ou devenus homosexuels par le fait d’avoir été élevés par deux parents du même sexe ! (ndlr : Par contre, quelle coïncidence, il y a beaucoup d’enfants dits « à problèmes » élevés par des hétérosexuels alcooliques…). Aussi, je suis au regret d’annoncer à Philippe de V. du Puy-du-Fou que beaucoup de nos chères têtes blondes sont élevées dans des familles homo en Europe comme ailleurs. Le mariage des deux parents serait donc une simple formalisation, une logique, une simple normalisation des choses sur ce point là.

D’ailleurs, quoi de plus normal qu’un homme puisse parler officiellement de « son époux » à sa banquière ou à son patron ? Pourquoi ce mot serait il le  domaine réservé d’une préférence sexuelle ?

De quoi a-t-on peur ? Craignons-nous de voir deux femmes s’embrasser dans la rue, deux hommes se prendre la main ? Que l’UMP (inutile de parler des « autres »… plus à droite que la droite) arrête de se cacher derrière son (tout petit) doigt, et qu’elle suive pour une fois les bons conseils de tata Roseline B. ! De quoi à l’UMP a donc si peur quand plus de 58 % des français y sont favorables ? Peur de perdre les précieux électeurs du FN (qu’elle a déjà perdus), les précieuses punaises de sacristie anti-IVG, anti-messe-en-français, anti-jupe, anti-site-de-fesse-sur-internet… bref les anti-tout-ce-qui-existe-après-1950, les électeurs ultras-cathos ? Peut-être est-ce que cela renforcerait la menace terroriste islamique ? Est-ce alors une menace pour la sécurité des personnes, ou la pérennité de l’espèce… Après tout, il y a bien quelques élus pour venir éructer ce genre d’arguments fallacieux ! Il faudra leur dire que même à droite surnagent à grand’ peine, dans ce marigot d’arguments nauséabonds, des sensibilités humanistes, personnalités et anonymes raisonnant pour l’intérêt général et non pas pour l’intérêt de la prochaine élection présidentielle…

Maintenant, une info pour le Figaro : il existe des homosexuels de droite ! Oui madame ! Ainsi on peut  ressembler au prince Jean S. de Neuilly, ou Roger K. de Villenveuve-la-Garenne,  être aisé, ultra-libéral, avoir 30 ans et plus, être chef d’entreprise, élu UMP, posséder une grosse bagnole bling-bling et polluante,  avoir sa licence de golf, faire partie du Rotary et… AIMER (après De Gaulle et Nicolas Sarkozy) LES GARÇONS et vouloir se marier et vivre son amour normalement (avec son amoureux, pas le Grand Charles naturellement) et pourquoi pas adopter un enfant !

Hélas pour Christian V., le roi de la vanne, qui, jamais à court d’idées et de métaphores douteuses, qualifie le mariage entre deux personnes de même sexe « d’aberration anthropologique » (quand Hitler parlait des juifs comme de bacilles nuisibles, il n’y a qu’un pas…), la loi passera et la société évoluera un jour  (ndlr : j’ai écrit ces lignes avant la sortie remarquée de tata Roseline, comme quoi pour une fois je peux être d’accord avec la droite ( !)).
Tout n’est qu’une question de patience…  Plus nous mettrons de temps, plus nous passerons pour d’intolérants rétrogrades aux yeux de l’Europe et d’une bonne partie du monde… Bref, nous aggraverons notre cas… !

Mais après… Ce bon Christian V. restera avec cette chère Christine B. dans l’Histoire comme deux fervents opposants aux confins du ridicule qu’on rediffusera dans vingt ans au même titre qu’on rediffuse maintenant de sévères bigotes des années 70 anti-avortement… « Dieu est amour » prêche le frêle et boutonneux séminariste en Master-II Théologie, option classe prépa pour le Vatican, « aimez vous les uns les autres » chante avec entrain le curé en agitant son goupillon comme à la gay-pride… !

marche-des-fiertes-pour-l-egalite-en-2011-je-marche-en-2012-je-vote
La société est en marche ! La société civile est majoritairement progressiste à l’inverse de ses représentants (un comble !) qui s’enferment dans un conservatisme moyenâgeux au prétexte d’arguments infondés, relayés par des sous-fifres sur la brèche suivant l’obstination d’un chef finissant, prêt à tout pour s’accrocher à un pouvoir dont il n’a su qu’abuser au profit de ses intérêts et ceux de ses « amis ».
Ce n’est pas de cette France là que les Français veulent et pour ce sujet comme pour d’autres, ils sauront je pense le crier dans les urnes le moment venu !


Tags: adoption, mariage gay, PACS

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeunegarde 2824 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte