Magazine Focus Emploi

Crèches : les centres multi-accueil se développent plus que les autres

Publié le 21 juin 2011 par Rozennlefeuvre @aladom

Crèches : les centres multi-accueil se développent plus que les autresDans une enquête publiée ce mois-ci, la DREES fait le bilan sur l'offre d'accueil des enfants de moins de 3 ans en 2009. Ainsi, si l'accueil collectif propose plus de places que l'accueil familial, de fortes disparités départementales sont à noter.

Le multi-accueil plébiscité

Dans son dernier rapport d'étude, la  la direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES) se penche sur l'évolution de l'offre d'accueil des enfants de moins de 3 ans en 2009.

Entre 2005 et 2009, et de manière générale, l'accueil collectif s'est mieux développé que l'accueil familial, avec une hausse annuelle moyenne du taux de croissance de 2,7 % pour le collectif contre une baisse de 2,8% pour le familial.

Dans le détail, les structures collectives de mono-accueil, c'est à dire celles qui ne proposent qu'un type d'accueil régulier ou occasionnel, ont vu, durant cette période, leur taux de croissance annuel moyen chuter de 4,4 % :

  • les crèches collectives affichent ainsi une baisse de  3,8 % avec 1947 établissements recensés en 2009 ;
  • les haltes garderies  sont également en  berne  avec - 5,7 % (1933 établissements) ;
  • seuls les jardins d'enfants sont  dans le positif avec en moyenne, une hausse de près de 5,0 % par an entre 2005 et 2009, et + 17 % entre 2008 et 2009 ( mais avec seulement 227 établissements en 2009).

A contrario les centre multi-accueil proposant  "au sein d'une même structure un accueil régulier ou occasionnel, collectif ou familial" semblent avoir le vent en poupe. Avec 5702 établissements recensés par la DREES en 2009, cet accueil affiche un taux de croissance moyen de 9,9  % par an depuis 2005 (+ 7,9 % entre 2008 et 2009).

Les services d'accueil familial, relativement restreints avec 756 établissements , sont pour leur part en baisse (- 2,8% en moyenne par an ).

Au total, sur les 10 565 structures existantes en 2009, tous types d'accueil confondus, 292 400 places étaient disponibles, soit une hausse de 3,7 % par rapport à 2008 (soit près de 10 600 places supplémentaires).

Des disparités départementales

Pour la DREES, le nombre de places disponibles, mais également les types d'accueils majoritairement proposés, varient considérablement sur le plan départemental et régional.

Ainsi, "les départements de la région parisienne et ceux du sud de la France disposent d'un nombre de places d'accueil collectif et familial, rapporté à leur population d'enfants de moins de 3 ans, supérieur à la moyenne nationale, contrairement à l'essentiel de la moitié nord de la France".

Selon l'étude, cette disparité s'explique par deux facteurs :  une "offre des assistantes maternelles, plus de deux fois supérieure à celle de l'accueil collectif et familial au niveau national" ainsi que part la "scolarisation des enfants de 2 ans (...) plus développée autour d'un axe allant des Pays-de-la-Loire à la Franche-Comté, ainsi que dans les contreforts du Massif central".


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rozennlefeuvre 5972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte