Magazine Santé

NOYADES : Les piscines portatives, bien plus dangereuses qu’on ne le pense – Pediatrics

Publié le 22 juin 2011 par Santelog @santelog

NOYADES : Les piscines portatives, bien plus dangereuses qu’on ne le pense – PediatricsCette étude publiée dans l'édition en ligne de juillet de la revue Pediatrics constate que tous les 5 jours un enfant se noie dans une piscine portative pendant l'été aux États-Unis. Durant les fortes chaleurs, de nombreux parents se tournent vers les piscines portables pour garder leur famille “au frais”. Si ces piscines portables sont excellent moyen pour les enfants de se rafraîchir pendant les jours chauds d'été, cette nouvelle étude menée par des chercheurs du Center for Injury Research et du Nationwide Children Hospital constate que ces piscines peuvent être bien plus dangereuses qu'on ne le pense. En France, ce sont plus de 1.300 cas de noyades qui sont constatés chaque été (schéma ci-contre*).


Cette étude est la première sur les événements survenant, en pédiatrie, dans les piscines portables. Les données de cette étude ont été obtenues à partir de plusieurs banques de données dont le registre américain des décès. Elle recense les accidents intervenus chez des enfants de moins de 12 ans, dans tous les type de piscines portables dont les pataugeoires, les piscines gonflables à parois souples et les piscines hors sol. La majorité des accidents identifiés et pris en compte dans l'étude, fatals et non fatals, impliquent des enfants âgés de 5 ans (94%), des garçons en majorité (56%), des piscines placées dans la cour ou le jardin même de la maison (73%) et …durant les mois d'été (81%).


«Parce que ces piscines portables sont généralement petites, peu coûteuses, faciles à monter et à utiliser, les parents ne réfléchissent pas à leurs dangers", explique le Dr. Gary Smith, auteur principal de l'étude et directeur du Center for Injury Research."Une noyade ne prend que quelques minutes et ne nécessite que quelques centimètres d'eau pour un enfant. Il est important que les parents réalise que les piscines portatives peuvent être tout aussi dangereuses que les piscines enterrées."


La surveillance des parents quand les enfants sont dans la piscine est importante, a fortiori lorsque que l'on sait que 40% des accidents pris en compte dans l'étude ont eu lieu pourtant sous surveillance d'un adulte et 18% lors d'un court laps d'absence de surveillance, comme une discussion avec des voisins, par exemple. 


Les mesures classiques de prévention telles que des barrières de protection doivent donc également être mises en oeuvre pour les piscines portatives. Les auteurs recommandent même des bâches de sécurité et des alarmes de piscine spécialement conçu pour les piscines portables. «Les fabricants de piscines portables devraient développer des outils plus efficaces et plus abordables pour aider les parents à réduire le risque de noyade associé à ce type de piscine."


Sources:Pediatrics Published online June 20, 2011 doi: 10.1542/peds.2010-3033 Pediatric Submersion Events in Portable Above-Ground Pools in the United States, 2001–2009” Center for Injury Research and Policy (CIRP) -Nationwide Children Hospital “New Study Uncovers the Dangers of Portable Pools
* INVS Eté 2010 Total tous âges confondus


NOYADES : Les piscines portatives, bien plus dangereuses qu’on ne le pense – Pediatrics
Lire aussi:NOYADES : Plus de 1.300 CAS par été, rappel des bons réflexes -


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 67150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine