Magazine Cinéma

Welcome to the Rileys

Par Wolvy128 @Wolvy128

Welcome to the Rileys

Welcome to the Rileys
Welcome to the Rileys est un film de Jake Scott qui met en scène un trio d’acteur assez improbable, à savoir Kristen Stewart dans le rôle de Mallory, James Gandolfini dans celui de Doug et Melissa Leo dans celui de sa femme, Loïs. Le film s’intéresse à l’histoire de Doug Riley et plus particulièrement à son déplacement professionnel qu’il fait à la Nouvelle-Orléans et qui va radicalement bouleverser son quotidien. En effet, lors de ce voyage, il fait la rencontre de Mallory, une stripteaseuse dans un club de la ville. L’affection paternelle qu’il ressent pour elle chamboule la vie conjugale de Doug et de sa femme Loïs, huit ans après la mort tragique de leur fille unique dans un accident de voiture.

Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre quand j’ai décidé de regarder ce film mais je ne regrette pas de l’avoir fait au final car c’était une très belle découverte. Si j’avais auparavant des réserves quant au talent de Kristen Stewart de part ses prestations médiocres dans la saga Twilight, elles se sont grandement dissipées avec ce film. Son rôle est très sombre, surtout au début du film, et lui permet de montrer toute l’étendue de son talent. C’est vraiment la révélation du film selon moi. Il n’y a pas assez de mot pour décrire son personnage, il est à la fois attachant, émouvant et déprimant. Bref, je l’ai trouvée très convaincante et elle est parvenue à me toucher alors que j’avais pourtant une mauvaise image d’elle avant de voir le film. Je pense d’ailleurs que ce film arrive au bon moment car il va un peu casser son image de Bella et peut-être lui ouvrir d’autres perspectives. Le reste du casting n’est pas non plus en reste et fait mieux que simplement tenir la route. James Gandolfini incarne parfaitement ce père qui doit surmonter en même temps la disparition de sa fille et la dépression de sa femme qui se sent responsable. Il livre ici une prestation touchante et très différente de ce qu’on a pu voir de lui dans Les Soprano. Quant à Melissa Leo, la récente gagnante de l’Oscar du meilleur second rôle féminin pour Fighter, elle interprète avec beaucoup de justesse un rôle assez compliqué. Elle se sent coupable de la mort de sa fille et sombre dans une forte dépression. Quand elle se rend compte qu’elle risque de perdre aussi son mari si elle ne réagit pas, elle surmonte sa détresse et le rejoint à la Nouvelle-Orléans.

Welcome to the Rileys
Au-delà des acteurs, l’histoire est également intéressante car la relation entre Doug et Mallory est très atypique. On comprend rapidement que c’est une relation qui va bénéficier aux deux protagonistes. Tout d’abord à Mallory évidemment qui est une jeune fille seule qui manque d’éducation et qui a très peu d’estime pour elle-même. Et ensuite à Doug dont la vie n’a plus vraiment de sens depuis la disparition de sa fille et la dépression de sa femme. Il éprouve le besoin irrépressible de s’occuper de quelqu’un et étant donné qu’il ne peut plus le faire avec son épouse, il profite de sa rencontre avec Mallory pour combler ce manque. Si elle ne semble pas toujours adhérer à tout ce que lui dit Doug, l’attention qu’il lui porte lui confère tout de même beaucoup de satisfaction car on comprend assez facilement que personne ne s’est occupée d’elle depuis très longtemps. Cette relation ne va pas simplement améliorer la vie personnelle de Doug mais également sa vie de couple puisque cela va forcer sa femme à venir le rejoindre. Et ensemble, ils vont se reconstruire en même temps que d’aider Mallory.

Pour conclure, Welcome to the Rileys est un film que je recommande à tous ne fut-ce que pour la bonne prestation de Kristen Stewart. Il est vrai que l’histoire n’est pas extrêmement originale et qu’on imagine assez bien comment la relation entre les deux va évoluer dès leur première rencontre mais il n’empêche que le film ne laisse pas indifférent. Il sonne juste et les acteurs sont très convaincants. Bref, j’ai passé un très bon moment

:D



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Wolvy128 9973 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine