Magazine France

L’UMP fait feu de tous bois… même pourri.

Publié le 24 juin 2011 par Gédécé @lesechogaucho

L’UMP fait feu de tous bois… même pourri.Le bras de fer PS-UMP sur l’organisation de la primaire socialiste s’intensifie. Après la diffusion d’un tract du parti présidentiel accusant les socialistes de «fichage» à l’occasion du scrutin d’octobre, le chef de file des députés PS, le Jean-Marc Ayrault, a décidé de porter plainte en diffamation.

«J’ai donné consigne de poursuivre en diffamation l’UMP et tous ceux qui reprendraient à leur compte ces accusations selon lesquelles il y aurait un fichier», annonce-t-il ce matin à l’AFP. «Politiquement, c’est un procédé pitoyable qui discrédite ceux qui le pratiquent, dénonce-t-il. Au-delà de la riposte qui est moralement nécessaire, j’en profite pour appeler les Français à venir massivement voter à ces primaires socialistes».

L’avocat Jean-Pierre Mignard, membre de la Haute autorité chargée de veiller au bon déroulement du scrutin d’octobre, confirme avoir «reçu avec [son] confrère Emmanuel Tordjman instruction de Jean-Marc Ayrault d’engager une action judiciaire». Selon lui, les tracts sont «évidemment diffamatoires, car ils portent atteinte à l’honneur et à la considération de toute une famille politique» et il y a «une intention malveillante fondée sur des mobiles discriminatoires».

Le secrétaire général de l’UMP Jean-François Copé a dévoilé mercredi un tract ayant pour slogan «primaires du PS = fichage politique».

L’UMP fait feu de tous bois… même pourri.
(Copie du logo du tract UMP)

Dans le texte, l’UMP s’attaque à Jean-Marc Ayrault en rapportant une lettre qu’il avait envoyée aux militants socialistes nantais fin 2007 (Libération du 27 novembre 2007), leur demandant «un état des lieux des quartiers correspondant au bureau de vote pour lequel vous aurez décidé d’être le référent», et leur suggérant entre autres d’indiquer la «présence (…) d’opposants notoires à la municipalité». A l’époque, Ayrault, en campagne pour les municipales à Nantes, avait admis que «la formule retenue (était) maladroite». (source : Libération)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 130147 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte