Magazine Politique

Gilad Shalit, soldat israélien avec un passeport français, 5 ans entre 4 murs et après

Publié le 25 juin 2011 par Parolededemocrate

Gilad Shalit, soldat israélien avec un passeport français, 5 ans entre 4 murs et après

expo à Paris devant la marie ' reuters)

Quelques liens de la presse sur le sujet lien1 ,lien2 ,lien3

Le dessin animé du Hamas sur Gilad Shalit par Nouvelobs
Je n'avais pas trop envie d'écrire un article sur ce jeune homme que je ne connais même pas et avec qui je ne partage pas grand chose mais à force de lire du n'importe quoi à son sujet et devant la difficulté de donner son avis sur des sites d'informations en raison de la censure régnante ou tout simplement parce que beaucoup de sites ont préféré désactver la zone commentaire, je me suis décidé à faire un article. Je n'irai pas à faire comme le Hamas et à considérer qu'il s'agit d'un joyeux anniversaire. Le Hamas a marqué l’événement à Gaza, en construisant une fausse cellule où était enfermé un homme déguisé en soldat israélien devant un gâteau, planté de cinq fleurs, une pour chaque année de détention.
«La Croix-Rouge demande la libération de Gilad Shalit, nous demandons à la Croix-Rouge si elle a entendu parler des 7’000 Palestiniens détenus dans les prisons israéliennes», annonçait une banderole.
Sur la revendication des Israéliens que leur soldat " et je précise bien leur soldat israélien et pas français" reçoive la visite de la Croix rouge, je trouve la demande culottée de la part d'un gouvernement qui considère le Hamas comme un mouvement terroriste et qui refuse toute discussion avec l'entité et puis connaissant la roublardise des autorités israéliennes, le Hamas n'est pas inconscient pour aider les services de sécurités israéliens de repérer le lieu où le soldat Gilad Shalit serait caché. Il est quand même malgré tous les moyens dont dispose Israël qu'il n'ait pas encore pu repérer le lieu de la cache qui n'est pas forcément à Gaza, gilad shalit peut très bien être quelque part en Egypte ou peut être dans un tunnel qui sait. sur la capture du soldat gilad Shalit, tout a été dit et surtout du n'importe quoi. qu'on arrête de considérer qu'il s'agit d'un otage. Il a été capturé lors de combats à la loyale par un groupe de combattants qui a pris énormément de risques et qui a aussi subi des pertes humaines. Cette capture avait un objectif précis faire libérer des milliers de Palestiniens dont beaucoup de femmes, d'enfants, des civils enlevés à leurs familles par des militaires qui ne lésinent sur aucun moyen pour arriver à leurs fins. Je conteste cette idée que si Gilad Shalit n'aurait pas été enlevé, les israéliens auraient été bienveillants vis à vis de la population civile de Gaza. Quel grossier prétexte que d'imaginer qu'il puisse y avoir un lien de cause à effet entre la la capture du soldat Gilad shalitt et le sort réservé à la population palestinienne de Gaza. Les différents gouvernements savent parfaitement inventer des prétextes quand ils en manquent pour mener une action et souvent, ils en ont rien à cirer des prétextes. Tout est bon pour eux pour accroitre la surfaces des Terres confisquées ou expulser des milliers de Palestiniens de leurs Terres ancestrales. Aujourd'hui Gilad shalit pose un problème aux autorités israéliennes qui auraient préféré qu'il ait été tué lors des combats. Il place le pays devant ses responsabilités concernant par exemple le sort des prisonniers palestiniens qui représentent des milliers d'individus quant à un pays comme les USA, il est très mal placé pour imposer quoi que ce soit, il a une grosse casserole qui s'appelle Guantanamo qu'il traîne derrière lui et un eaffaire qui lui colle à la peau avec cette  Pakistanaise enlevée et jugée dans des conditions plus que louches  Aafia Siddiqui.
Pou rappel, c'est encore tout chaud 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Parolededemocrate 2261 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines