Magazine Séries

Critiques Séries : The Shadow Line. Saison 1. Episode 5.

Publié le 26 juin 2011 par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2011-06-26-13h20m28s40.png

The Shadow Line // Saison 1. Episode 5. Episode Five.


Je suis de plus en plus accro à cette série. Elle m'hypnotise d'une force incommensurable. Il y a aussi pas mal d'histoire mais celle qui m'a vraiment transporté c'est celle de Peter Glickman qui se fait passé pour un horloger à Dublin, du nom de Paul Donnelly, et qui leurre Gatehouse. Le face à face dans l'horlogerie était excellent. Il y avait une ambiance que l'on ressentait vraiment. Derrière ce silence indescriptible, des dialogues intéressants, pesés et surtout bien pensés. On apprend un peu plus de Gatehouse et surtout, on revient sur le fait qu'il a fait sortir Wratten de prison, mais l'a assassiné par la suite. L'histoire avance plutôt bien.
Bede commence une liaison avec Petra, la petite amie de Glickman. C'est fou comment tous les personnages se rejoignent. Je ne comprends pas trop l'intérêt de cette liaison, surtout que Bede est très attaché à sa femme et qu'il fait tout ce deal pour elle et la sauver mais j'attends de voir la suite. Du côté de l'enquête, Glickman contact Gabriel pour lui donner une piste : suivre la drogue. Il va découvrir que de la drogue d'un dépôt a été détruite sans véritable raison et surtout que de de l'héroïne est sortie des scellées puis retournée. Tout semble avoir un lien avec son ancien partenaire Delaney et sa mort.
Harris est également de retour, mais il est tué. Sa mort est d'ailleurs assez violente je trouve. Son jeune amant Ratallack propose de reprendre le deal avec Bede. J'aime bien ce personnage, il est assez excentrique et j'ai hâte de voir ce que cela réserve pour la suite. Au final, l'intensité de certaines scènes est marquante et surtout, permet de vraiment rencontrer la véritable identité de la série. On se reproche de plus en plus du dénouement, et pourtant, j'ai l'impression que la série a encore des tonnes de choses à raconter. J'ai hâte de voir comment va tourner le deal de Bede surtout quand Gatehouse semble être derrière une transaction avec Babur que Glickman n'a pas payé. Et puis, il y a aussi l'enquête, que Gabriel a réussi a mettre en péril.
Note : 8/10. En bref, derrière quelques excellentes scènes, la série suit son cours sans fausse note.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 16081 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines