Magazine Finances

Payoff.com, gestion de budget sociale et ludique

Publié le 27 juin 2011 par Patriceb @cestpasmonidee
Payoff.comLa gestion de finances personnelles (PFM) est désormais bien implantée aux Etats-Unis mais l'émergence de nouvelles approches autour de la simple gestion de budget se poursuit. L'exemple du jour est celui de "payoff.com", dont la solution vient de sortir de sa phase beta et devient ainsi accessible à tous, gratuitement.
Comme pour toutes les plates-formes de PFM, le cœur de celle-ci consiste en un outil d'aggrégation de comptes (apparemment fourni par l'inévitable Yodlee), permettant à l'utilisateur d'obtenir une vue globale sur les opérations enregistrées sur tous ses comptes (courants, cartes...) ainsi que, première particularité de "payoff.com", sur ses crédits.
Si les fonctions de suivi de budget peuvent paraître limitées, il s'agit d'un choix délibéré car la startup vise un modèle un peu différent des "standards". La proposition faite aux internautes est en effet de les aider à se fixer et atteindre des objectifs financiers, pratiques et concrets. Il s'agira par exemple d'éliminer sa dette sur ses cartes de crédit ou d'épargner un montant prédéterminé pour réaliser un projet.
Pour aider le participant dans ses efforts, le site propose des outils et des conseils financiers. Pour le stimuler, et c'est l'aspect ludique de la solution, il est récompensé par des "badges", à différentes étapes de la réalisation de ses objectifs. L'intégration des comptes prend ici tout son sens puisqu'elle permet d'évaluer objectivement (et quantitativement) l'atteinte des buts choisis. Les inscrits ayant obtenu les meilleurs résultats ont même l'opportunité de participer à des distributions régulières de prix, en espèces.
Autre composante de la motivation des utilisateurs, la plate-forme se veut "sociale". Elle propose ainsi, par exemple, une gestion de profil et un fil d'activités, qui permet d'afficher ses succès (notamment les "badges" obtenus) et de voir les réalisations des autres utilisateurs (pour l'inspiration ou pour l'émulation). Des passerelles avec Facebook sont également disponibles, en particulier dans une autre facette du site : le partage de ses "rêves", qui ressemble à l'initiative "Friends & Family" de BBVA.
La première vague des outils de PFM permettait uniquement de suivre son budget et analyser ces dépenses. Elle a rencontré le succès mais on peut supposer que nombre de consommateurs n'en perçoivent pas encore la valeur et l'intérêt. L'approche de "payoff.com" (assez similaire à celle de l'islandaise Meniga) constitue donc un moyen intéressant d'atteindre une nouvelle catégorie d'utilisateurs.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patriceb 6885 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossiers Paperblog

Magazine