Magazine France

une belle brochette de journalistes (de droite) couchés (devant Ben Ali)

Publié le 29 juin 2011 par Mister Gdec

une belle brochette de journalistes (de droite) couchés (devant Ben Ali)Après Guaino, ce que je savais déjà avant sa parution, j’apprends à l’instant que le Canard d’aujourd’hui épingle toute une brochette de journalistes, et non des moindres, qui ont bénéficié des largesses de Ben Ali, sous le couvert d’une agence de com (image 7) dirigée par Anne Meaux. Le passé de celle-ci est d’ailleurs assez éloquent mais passons…

(Et puis non, ya pas de raison d’être discret avec ce genre d’individus  :  » À 14 ans au lycée, elle monte un comité anti-grève en mai 19682. Elle est passée par le GUD-Assas2 et, en 1974, membre de la direction du Parti des forces nouvelles (extrême droite). »

Selon l’hebdomadaire, Image 7 organisait les vacances de certains journalistes en Tunisie :

  • du 20 mai au 24 mai 2009, Etienne Mougeotte (Le Figaro), Nicolas de Tavernost (M6), Dominique de Montvalon (Le Parisien) et Alain Weil, patron de RMC-BFM TV seraient partis à Tunis avec leurs épouses ;
  • du 22 juin au 24 juin 2007, Michel Schifres et Marie-Ange Horlaville (journaliste du Figaro spécialiste du luxe) auraient bénéficié d’un séjour VIP dans la capitale tunisienne ;
  • en juin 2004, Gérard Gachet, ancien de Valeurs actuelles, serait parti avec sa femme en vacances à Tozeur cinq jours ;
  • fin 2004, Image 7 aide Françoise Laborde, alors présentatrice du JT de France 2, à organiser un réveillon à Zarzis avec son compagnon et ses deux enfants. Devenue depuis membre du CSA, elle reviendra en 2010 en vacances et bénéficiera d’une voiture avec chauffeur.

Les noms de Jean-Claude Dassier (à l’époque patron de LCI) et Christian de Villeneuve (qui dirigeait Paris Match et Le Journal du Dimanche) sont aussi évoqués parmi « les principaux dirigeants de la presse française bienveillante à l’égard du pays », selon l’article dont je cite de larges extraits, et dont vous pouvez voir la totalité ici.

Merci à Augustin Scalbert de ne pas nous épargner cette succulente anecdote dans laquelle il évoque l’injustice déplorée par Anne Meaux à voir des journalistes « marxistes et droits de l’hommistes » ne pas s’associer à cette entreprise de valorisation du régime tunisien d’alors…  et de s’évertuer à présenter si honteusement ce  pays comme non démocratique et peu soucieux des droits de l’individu.« 

Vraiment, ces gauchistes, ils ne comprennent rien.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mister Gdec 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte