Magazine Côté Femmes

S'aimer soi-même

Publié le 30 juin 2011 par Do22 @DominiqueJeann

S'aimer soi-même

Si c'est une vertu d'aimer son prochain en tant qu'être humain, ce doit en être une -- et non un vice -- de m'aimer moi-même, étant donné que je suis aussi un être humain. (...)
"Aime ton prochain comme toi-même" signifie précisément que le respect de sa propre intégrité et singularité, l'amour et la compréhension de son propre soi, sont inséparables du respect, de l'amour et de la compréhension d'autrui. L'amour de mon propre moi est indissolublement lié à l'amour des autres. (...)
L'affirmation de notre vie, de notre bonheur, de notre croissance et de notre liberté, s'enracine dans notre capacité d'aimer, c'est-à-dire dans la sollicitude, le respect, la responsabilité et la connaissance. Si quelqu'un est capable d'amour productif, il s'aime également ; s'il ne peut aimer que les autres, il n'aime en aucune façon. (...)
Loin d'être identiques, l'égoïsme et l'amour de soi sont en fait des phénomènes contraires. La personne égoïste, plutôt que de trop s'aimer, s'aime trop peu ; disons-le, elle se hait.(...)
Si l'on a l'occasion de rencontrer chez une mère un authentique amour de soi et d'en observer les effets, on verra que rien n'est plus favorable, que rien ne contribue davantage à donner à un enfant l'expérience de l'amour, de la joie et du bonheur, que d'être aimé par une mère qui s'aime elle-même.

Erich Fromm, psychanalyste américain
Extrait de L'art d'aimer

.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Do22 803240 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines