Magazine

A la demande générale

Publié le 04 février 2008 par Pminguet

A la demande gnérale de ceux qui ne connaissent pas notre village.
- la fiche du village sur le "Jura Dolois"
Goux
Le village pittoresque de Goux, situé dans le Val d’Amour, est associé depuis 1973 à Dole.
Séparé de la citée Pasteur par 5 kilomètres de forêt, Goux se caractérise par la tranquillité et le calme qui règne parmi les 330 habitants. Car à Goux, il n’y a ni industrie, ni commerce, tout juste quelques rares artisans et agriculteurs.
La forêt prend à Goux la place la plus importante du territoire : les promenades y sont donc nombreuses et variées ; vous rencontrerez peut être au détour d’un chemin l’un des nombreux habitants de cette forêt, que ce soit un sanglier, une fouine ou encore un blaireau. Si vous êtes amateur de champignons, vous n’aurez sans doute pas besoin de vous baisser bien longtemps avant de trouver votre bonheur !
Mais Goux, c’est aussi et surtout un patrimoine historique exceptionnel. En effet, de nombreux témoignages d’une occupation antique ont été mis à jour : médailles celtiques, pierre druidique et statues romaines …Les vestiges d’époque gallo-romaine sont presque courants à Goux !
En passant par le cimetière, vous pourrez admirer les fondations d’une villa gallo-romaine : la partie visible mis à jour lors des fouilles représente un bassin dans un parfait état de conservation.Le centre du village abrite également une fontaine : la fontaine sacrée, autrefois dédiée à Diane.
Il y a encore quelques années, certaines femmes du village venaient encore laver leur linge dans cette eau à la température constante de 7°C toute l’année.
L’église, érigée en 1080 sous le patronage de la vierge, devint propriété de l’abbaye St-Bénigne de Dijon en 1092 puis en 1143 des chanoines Ste-Madeleine de Besançon. Elle connut différents remaniements aux XVIIIème et XXème siècles.
Goux a également la chance d’avoir l’une des rares mottes féodales encore conservé sur son territoire ; par le chemin qui longe l’église, à 200 mètres après un tournant à droite. Les mottes féodales sont rares, mais la région doloise vous offre la possibilité d’en découvrir également à Villette-les-Dole, ou encore à La-Loye.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pminguet 1379 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog