Magazine

Edito n°158.Hervé Novelli.Jean-Luc Mélenchon.Nicolas Hulot.Hervé Morin

Publié le 04 juillet 2011 par Flash-News

La semaine politique sous tous les angles

 

l--dito-du-lundi.jpg

Hervé Novelli, secrétaire général adjoint de l’UMP désire dans le journal Le Parisien, si Nicolas Sarkozy est réélu, que la loi sur les 35 heures disparaisse.

S’agissant de la défiscalisation des heures supplémentaires :

Elles n’auront plus lieu d’être.

Voilà un début de programme qui va enthousiasmer les employés et ouvriers … chacun le sait, le temps libre est du temps perdu … surtout dans la tête de nos gouvernants … !

Le travail évolue, la respiration entre le job et la liberté doit aussi exister, effacer d’un coup de crayon une loi d’avancée sociale, c’est faire un retour vers le passé !

* * *

L’UMP veut aussi se pencher sur le financement de la protection sociale.

La solution serait de transférer une partie de son financement sur un impôt indirect de consommation, type TVA ou CSG.

Toujours selon Hervé Novelli.

Si on transférait la totalité, cela représenterait 4 points de TVA en plus… Nous préconisons … une augmentation de 1,5% de TVA ou de 1,1 point de CSG

Comme par hasard, ce sont encore les bas et moyens salaires qui vont payer l’addition si cela se réalise … à quand une « réelle » équité sociale !

* * *

Devant une nuée de drapeaux rouges flottants au-dessus de la foule, Jean-Luc Mélenchon a tenu son premier meeting de candidat du Front de gauche à la présidentielle 2012.

L’auteur de Qu'ils s'en aillent tous, annoncera son programme pendant la Fête de l'Humanité.

Espérons que ce ne sera pas une litanie faite d’invectives, mais une construction de chapitres présentant de vraies propositions.

* * *

Nicolas Hulot second au premier tour de la primaire écologiste, assure que si le second tour du 12 juillet confirme la dominance d’Eva Joly, il ne se présentera pas seul, ni avec un autre candidat.

Si on lit entre les lignes, il ne devrait pas non plus soutenir la magistrate.

* * *

Hervé Morin, président du Nouveau Centre, s'étonne ses coups de butoirs de l'UMP contre la primaire socialiste :

C'est quand même le parti qui a voulu mettre en application le fichier Edvige! Et avec le soutien appuyé de Claude Guéant, du temps où il était secrétaire général de l'Elysée.

Aujourd'hui ministre de l'Intérieur, celui-ci estime que la primaire socialiste pose un problème grave, … avant son retrait, en 2008, Edvige prévoyait, selon ses détracteurs, peu ou prou la même chose.

Belle réaction, mais si l’on se souvient bien, le président du Nouveau Centre, semble t’il, faisait parti du même gouvernement … cependant, sa réaction est d’une lucidité que l’on peut saluer.

* * *

A la semaine prochaine …


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Flash-News 2215 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte